24/02/07 (B384) REUTERS : L’Ouganda prêt à envoyer 1.500 soldats en Somalie

KAMPALA
(Reuters) – L’Ouganda a fait savoir qu’il était prêt à
envoyer en Somalie 1.500 soldats appelés à former l’avant-garde
d’une force de maintien de la paix de l’Union africaine, mais qu’il attendait
la mise au point de leur mandat et leur transport par avion.

Les attaques d’insurgés, quasi quotidiennes à Mogadiscio, ont
amené le gouvernement provisoire à réclamer un déploiement
rapide de troupes de l’UA. Celles-ci doivent remplacer les forces éthiopiennes
qui ont contribué à évincer des milices islamistes en
décembre mais qui sont impopulaires en Somalie.

“Nous allons partir très prochainement. Mais cela dépend
des procédures. Nous attendons l’Algérie, qui a promis de fournir
un transport aérien”, a déclaré à Reuters
la secrétaire d’Etat à la Défense Ruth Nankabirwa.

Le Nigeria, le Ghana, le Burundi et le Malawi devraient aussi contribuer à
une force de paix de 8.000 soldats qui a été approuvée
mardi par le Conseil de sécurité de l’Onu.

Nankabirwa a dit que l’Ouganda devait encore signer avec l’Union africaine
un accord sur le “statut des forces” définissant les conditions
dans lesquelles les troupes pourront recourir à la force, ainsi que
leurs droits et responsabilités.

Elle n’a pas avancé de date précise à ce sujet.

Un diplomate étranger a déclaré à Reuters
qu’un petit nombre de soldats ougandais étaient déjà
en Somalie. Le ministre de la Défense Crispus Kiyonga et d’autres responsables
militaires ougandais se sont rendus à Baidoa, capitale provisoire du
gouvernement somalien, pour discuter de la mission.