25/02/07 (B384) AP – Regain de violence à Mogadiscio. (Info lectrice)

Au
moins dix personnes ont été tuées dans la nuit de vendredi
à samedi à Mogadiscio, où la violence a fait plus de
430 blessés, majoritairement des civils, admis dans les hopitaux depuis
janvier, a annoncé samedi le Comité international de la Croix-Rouge
(CICR).

Selon Pascal Hundt, responsable du CICR pour la Somalie, rien qu’en février
200 blessés ont été hospitalisés dans la capitale,
qu’il a qualifiée de “zone de guerre”. Les affrontements
armés se sont multipliés à Mogadiscio en février,
faisant de nombreux morts et chassant les civils de chez eux, a-t-il déploré.

Vendredi soir, des rebelles islamistes présumés ont attaqué
l’ancien ministère de la Défense, les troupes éthiopiennes
ripostant à coup d’artillerie lourde, des tirs qui ont frappé
certaines zones résidentielles, selon Yusuf Didad Grarad, un chef traditionnel
somalien.

Samedi, des familles continuaient de fuir la capitale, en proie aux
plus violents combats depuis un an, toujours selon le CICR. La violence y
a en effet repris de plus belle depuis que le gouvernement intérimaire
a repris le contrôle de la capitale, après avoir chassé
les Tribunaux islamiques du pouvoir en décembre avec l’aide des Ethiopiens.

AP