19/03/07 (B387-A) Deux héros, militaires de la Garde présidentielle, sont élevés au rang d’Hommes de la Semaine pour leur courage et leur vaillance exceptionnels : ils ont violé une jeune fille sourde et muette le 25 février. Un troisième complice est toujours recherché.

Le sergent
de la Garde Présidentielle Abdillahi Darig et le militaire Liban Ahmed
sont nommés Hommes de la Semaine. Selon le COMITE DES FEMMES DJIBOUTIENNES
CONTRE LES VIOLS ET L’IMPUNITE, ils ont violé le 25 février
une jeune fille sourde-muette, dans le “Ranch de Guelleh” où
ils l’auraient amené sous la contrainte…

Leurs
noms seront ajoutés, en attendant de connaître celui de leur
troisième complice, à la liste des personnnages de la semaine, qui
devront rendre des comptes devant la Justice, le jour venu. Ils vont acquérir rapidement une notoriété internationale et l’impunité
n’aura qu’une durée limitée.