30/03/07 (B389) AP : Les combats font rage à Mogadiscio. Blindés et moyens aériens éthiopiens sont engagés depuis l’aube, contre des centaines de Somaliens armés…

Un
hélicoptère abattu à Mogadiscio, théâtre
de violents combats, selon des témoins

Un hélicoptère bombardant des positions de l’insurrection à
Mogadiscio a été abattu vendredi alors que des combats de rue
opposaient les forces gouvernementales et éthiopiennes à des
centaines d’hommes armés, selon des témoins.

Les soldats somaliens et les militaires éthiopiens, venues apporter
leur soutien au gouvernement, étaient la cible d’attaques au deuxième
jour d’une opération visant à mater l’insurrection de militants
islamistes radicaux.

Selon un journaliste de l’Associated Press, un hélicoptère a
été touché par un missile anti-aérien.

“L’hélicoptère a ressemblé à une boule de
fumée et de feu avant de s’écraser”, a déclaré
Rouqiya Chafi Mouhyadine, qui a vu l’aéronef tomber dans un secteur
près de l’aéroport.

Mohamoud Osman Achir, qui vit à proximité, a précisé
que l’hélicoptère était encore en flammes après
le crash.

Le nombre des victimes n’était pas connu dans l’immédiat.

Plus de 30 personnes ont été tuées depuis les forces
gouvernementales ont lancé une grande offensive jeudi contre l’insurrection,
selon des sources hospitalières et des témoins.

Dahir Mohamed, une infirmière, a souligné que 92 blessés,
dont trois enfants, avaient été transportés à
l’hôpital Medina.

Abdi Hussein Aboke, un habitant de Mogadiscio, a déclaré avoir
vu dix corps vendredi dans les rues. Les victimes étaient apparemment
toutes des civils.

“Les soldats éthiopiens, qui utilisent
des chars, sont engagés” dans d’intenses “combats face à
des centaines de Somaliens armés depuis l’aube”, a confié
vendredi Khalif Mohamed Moumine
, qui a abandonné sa
maison dans la matinée pour aller se réfugier dans un endroit
sûr. “Les habitants fuient dans toutes les directions pour échapper
aux bombardements”.

AP