25/04/07 (B392-B) LDDH : rappel du communiqué “Congrès Somalie Mondial” du 16/01/07 (en anglais) et appel pour la fin des violences en Somalie du Sud.


Le Président

 

DIFFUSION D’INFORMATION DU 24 AVRIL 2007

La situation de génocide
au Sud de la Somalie est intolérable.

La Cour Pénale Internationale doit être saisie.

Le Secrétaire Général des Nations Unies enfin hausse
le ton.

Rappelant
le Communiqué du 16 Janvier 2007 du « Congrès Somali Mondial
» dont des extraits de la teneur suit :


GIVEN the massive invasion of the Republic of Somalia by the Ethiopian army,
the sworn enemy of the Somali people.

GIVEN
that, the enemy invaded Somali territory with thousand of troops, tanks, fighter
jets and heavy military armour.

GIVEN
that, the enemy has introduced a state of emergency in order to carry on his
deceptive plans of terror, massacre of the defenseless civilian population
(murder, secret executions, lootings, imprisonment, rape and plundering etc).

GIVEN
that, the invasion of Ethiopian army would not have been possible without
the green light and the full support of the United States government to Addis
Ababa regime.

GIVEN
that, in addition to the above-mentioned support, the United States have deliberately
bombarded and destroyed entire villages to the ground in the southern parts
of Somalia, resulting the lost of hundreds of livestock that the livelihood
of entire communities depended upon. These attacks have no regards what so
ever to human lives.”

National
Coalition for the Defense
of the Somali Republic

_____________________________________
LDDH

La Ligue Djiboutienne des Droits Humains (LDDH) suit
avec de très vives préoccupations la situation dramatique du
peuple frère Somalie, qui subit de plein fouet des exactions et des
actes de génocides infligées par l’armée d’invasion éthiopienne.

La Ligue
Djiboutienne des Droits Humains (LDDH) lance un Appel Pressant à toutes
les Eglises d’Ethiopie et d’Erythrée en commun accord avec les Mosquées
de ces deux pays frères, d’exiger du Gouvernement de Meles Zenawi de
mettre fin à son invasion armée « téléguidée
» et aux génocides perpétrées contre les populations
ciblées civiles en Somalie.

C’est
la première fois, depuis la sale guerre de Corée dans les années
1945 et dont les vieux éthiopiens ne peuvent que garder encore cette
triste mémoire des jeunes soldats éthiopiens sacrifiés
stupidement pour rien dans des terres, loin de chez eux, des terres qui ne
leur appartiennent pas, qu’aujourd’hui encore, l’armée éthiopienne
est entraînée dans un sale bourbier, avec tous les risques de
généralisation et d’insurrection fatales à la stabilité
de notre sous région – la Corne de l’Afrique -.

La Ligue
Djiboutienne des Droits Humains (LDDH) adhère totalement au Communiqué
d’Amnesty International diffusé, aujourd’hui, à la BBC en langue
Somalie.

Elle apprécie
les efforts louables du peuple frère Erythréen en faveur des
réfugiés somaliens qui fuient, difficilement par boutre, le
carnage des troupes éthiopiennes à Mogadiscio.

Elle demande
au peuple frère du Kenya de faire pression sur leur gouvernement afin
que, d’une part, les réfugiés somalis soient traités
et acceptés d’une manière humanitaire et d’autre part que la
frontière entre le Kenya et la Somalie soit définitivement ouverte
aux secours des organisations humanitaires, enfin de mettre fin à la
disparition de jeunes, environ une centaine, de réfugiés.

M.
NOEL ABDI Jean-Paul