09/05/07 (B394) Somalie : le CICR accroît une aide vitale pour des centaines de milliers de victimes du conflit (Info lectrice)

Emetteur:
CICR Comité International de la Croix-Rouge

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) demande à
ses donateurs internationaux de financer une augmentation de 18,7 millions
de francs suisses de son budget pour la Somalie, où il déploie
déjà l’une de ses plus vastes opérations au niveau mondial.


Cet appel, qui porterait ce budget à plus de 46 millions de francs
pour 2007, a été lancé pour répondre aux besoins
urgents des victimes des récents combats à Mogadiscio, notamment
des blessés et des personnes déplacées ou essayant de
revenir chez elles.

« Ces combats
font suite à une année au cours de laquelle la Somalie a connu
ses pires inondations depuis des décennies, ainsi qu’une grave sécheresse,
un conflit armé et une criminalité généralisée,
qui ont plongé la population dans une pauvreté croissante et
augmenté ses privations et ainsi que sa dépendance de l’aide
extérieure “, a déclaré Pascal Hundt, chef de la
délégation du CICR pour la Somalie.

Le CICR a renforcé
ses programmes d’aide. Une opération de transport d’eau par camions
a été mise en place pour fournir de l’eau potable pour trois
mois à 60 000 personnes – déplacés internes et habitants
– à la périphérie de Mogadiscio. Du matériel pour
abris et des articles ménagers essentiels sont distribués à
300 000 personnes vulnérables; en outre, des rations alimentaires quotidiennes
sont fournies pendant trois mois à des familles déplacées
sans ressources, dans diverses régions du centre et du sud de la Somalie.
Quelque 210 000 personnes devraient bénéficier de ces vivres.

Depuis le début
de troubles importants en décembre 2006, le CICR a augmenté
ses livraisons d’articles de premiers secours et de fournitures chirurgicales
aux hôpitaux et aux dispensaires situés à Mogadiscio et
aux alentours. Quelque 3 000 blessés de guerre ont déjà
été traités cette année. Au cours de ces prochaines
semaines, le CICR envisage d’accroître encore son soutien aux structures
médicales de Mogadiscio et des régions centrales et méridionales.
L’institution continue à inviter fermement toutes les parties au conflit
à respecter les règles du droit international humanitaire, et
en particulier à épargner les civils, le personnel médical
et le personnel humanitaire, notamment les volontaires du Croissant-Rouge
de Somalie,

Le CICR travaille
en Somalie depuis 30 ans et il dispose d’une délégation pour
ce pays à Nairobi depuis 1994. Il s’attache essentiellement à
fournir une aide d’urgence aux personnes qui sont directement touchées
par le conflit armé, dont les conséquences sont souvent aggravées
par la sécheresse ou par des inondations. Il gère également
un vaste programme de premiers secours, de soins médicaux et de santé
publique, et s’emploie à rétablir les liens familiaux par le
biais de ses services de recherches et de messages Croix-Rouge.

En Somalie, le CICR
réalise toutes ses activités en étroite coopération
avec le Croissant-Rouge de ce pays. Actuellement, 15 expatriés et 33
collaborateurs locaux travaillent dans diverses régions du pays.