11/05/07 (B395) AFP / Somalie: deux travailleurs humanitaires enlevés dans le nord (Sur fond de piraterie maritime …)

NAIROBI
– Deux travailleurs humanitaires, un Britannique et un Kenyan, ont été
capturés par des hommes armés au Puntland, région semi-autonome
dans le nord-est de la Somalie, a annoncé jeudi à l’AFP un responsable
maritime kenyan, Andrew Mwangura.

L’ONG Care International pour laquelle travaillent les deux humanitaires a
indiqué qu’ils étaient portés disparus depuis mercredi.

On ignorait jeudi après-midi qui étaient les ravisseurs en l’absence
de revendication et de demande de rançon.

Les deux humanitaires enlevés seraient retenus à 120 km au sud-est
de Bossaso, capitale du Puntland, selon M. Mwangura.

“Nous travaillons avec les autorités locales pour assurer leur
libération sains et saufs”, a déclaré à Nairobi
une porte-parole de Care, Beatrice Spadacini.

Selon des “anciens” du Puntland, qui participent à la négociation,
les deux hommes seraient en bonne santé.

Selon M. Mwangura, responsable d’un programme d’assistance aux marins à
Mombasa (sud), principal port du Kenya, les deux humanitaires auraient été
enlevés pour servir de “monnaie d’échange” par des
propriétaires de bateaux de pêche arraisonnés la semaine
dernière par des gardes-côtes du Puntland accusés de “pêche
illégale” et retenus par les autorités.

Trois navires de pêche finlandais et neufs
neufs bateaux de pêche locaux traditionnels ont été arraisonnés
la semaine dernière au large de la côte du Puntland.

Dans un premier temps,
on avait attribué la capture des trois navires finlandais, à
un acte de piraterie.

D’autant qu’un autre incident maritime a été enregistré
le 3 mai dans la région: la prise, par des hommes armés d’un
cargo, navigant de Dubai à Mogadiscio, retenu depuis dans le port d’Hobyo,
au nord de Mogadiscio.

“Des négociations entre les pirates et les propriétaires
du navire sont en cours”, a indiqué M. Mwangura qui a ajouté
que le nom du bateau et les nationalités des hommes d’équipage
étaient désormais connus”.