11/05/07 (B395) PANAPRESS : Le Kenya contre le déploiement de troupes étrangères en Somalie


Le Kenya est opposé au déploiement actuel de troupes de maintien
de la paix en Somalie et maintient qu’une paix et une stabilité durables
dans ce pays ne seront assurées que par un processus de réconciliation
nationale.

Des officiels
kenyans ont qualifié mercredi le déploiement actuel de troupes
étrangères en Somalie sous les auspices de l’Union africaine
(UA) de mesure de “bouche-trou” et ont fait remarquer que la paix
et la stabilité ne pourraient s’installer durablement dans ce pays
que si les factions belligérantes se réconciliaient.

“L’intervention
militaire menée par les membres de l’Union africaine n’est qu’une mesure
bouche-trou.
Une paix durable en Somalie ne sera réalisée
qu’à travers un processus de réconciliation véritable”,
a déclaré” le ministre kenyan des Affaires étrangères,
Raphael Tuju.

M. Tuju, qui se
trouve à Djibouti pour remettre un message spécial du président
Mwai Kibaki à son homologue djiboutien, Ismaïl Omar Guelleh, a
indiqué que le Congrès pour la réconciliation en Somalie
prévu au mois de juin devrait réunir toutes les parties, “en
garantissant la participation de toutes les factions belligérantes”.

“Même
si l’UA déploie un million de soldats (en Somalie), cette mesure ne
ramènera pas la paix, une paix durable”, souligne un communiqué
de presse du ministère kenyan des Affaires étrangères,
citant M. Tuju.

Le président
Guelleh a, pour sa part, déclaré que son pays était engagé
dans la stabilité et la reconstruction de la Somalie et a invité
les pays membres de l’IGAD et le “Groupe de contact” sur la Somalie
à proposer une assistance humanitaire immédiate à ce
pays.

Il a révélé
que Djibouti était actuellement impliquée dans des activités
humanitaires en Somalie où des médecins et d’autres agents médicaux
assuraient l’évacuation des blessés des combats sporadiques
à Mogadiscio, la capitale de ce pays.

“Dimanche,
nous avons évacué par pont aérien 17 victimes sur Djibouti
et nous ferons plus d’ici la fin de cette semaine”, a- t-il ajouté.

M. Guelleh a aussi
invité les pays qui avaient promis d’envoyer des soldats en Somalie
à le faire dès que possible.

Plusieurs pays ont
proposé l’envoi de troupes en Somalie dans le cadre d’une force de
maintien de la paix multinationale de l’UA; mais à ce jour, seul l’Ouganda
a déployé des soldats à Mogadiscio.

“En se déployant,
les soldats devraient immédiatement récupérer les armes
à feu des miliciens”, a suggéré M. Guelleh.

Par ailleurs, le
chef de l’Etat djiboutien a présenté ses condoléances
au peuple kenyan à la suite de l’accident d’un appareil de Kenya Airways,
qui s’est écrasé peu après son décollage de l’aéroport
international de Douala, au Cameroun. Tous les 114 passagers et membres d’équipage
à bord de l’avion ont péri.