16/06/07 (B400) REUTERS / L’Onu pourrait envisager l’envoi d’une force en Somalie (Info lectrice)

NATIONS UNIES (Reuters) – Le Conseil de sécurité
de l’Onu a souligné jeudi l’urgence de préparer le déploiement
d’une force de maintien de la paix des Nations unies en Somalie, même
si des responsables ont rappelé que la situation politique sur le terrain
serait le facteur déterminant d’une telle décision.

Dans une déclaration politique, les 15 membres du Conseil paraissent
manifester un intérêt grandissant à l’égard d’une
force de l’Onu remplaçant l’actuelle mission de l’Union africaine.
Certains pays restent toutefois prudents quant à une éventuelle
mission de maintien de la paix dans la Corne de l’Afrique, région particulièrement
instable.

Des rebelles islamistes luttent depuis janvier contre les forces du gouvernement
somalien de transition appuyées par l’armée éthiopienne.
Une conférence de réconciliation entre les différents
clans du pays destinée à mettre fin à 16 années
d’anarchie a été reportée une deuxième fois mercredi.

“Le Conseil de sécurité souligne la nécessité
urgente d’établir un plan d’action en vue d’une éventuelle mission
des Nations unies en Somalie, si le Conseil de sécurité décidait
d’autoriser une telle mission”, affirme le Conseil, qui attend un rapport
que doit lui remettre vendredi le secrétaire général
de l’organisation, Ban Ki-moon.

Interrogé au sujet de cette force éventuelle, Lynn Pascoe, secrétaire
général adjoint aux Affaires politiques, a répondu que
cette question avait fait l’objet d’un débat exhaustif avant la publication
de la déclaration de jeudi.

“Je crois que le consensus général est qu’ils souhaitent
voir l’évolution du processus politique, ils veulent être certains
que le processus de réconciliation nationale progresse dans la bonne
direction, qu’il y a un processus politique que l’on peut soutenir”,
a répondu Lynn Pascoe, qui vient d’effectuer une visite en Somalie.