15/07/07 (B404) Radio Trottoir – Le régime a-t-il tenté de faire empoisonner MM Alhoumekani et Ali Iftin ? Les opposants exilés en France et en Belgique doivent faire le nettoyage des faux réfugiés ! (Lecteur)

A Djibouti, dans les buvettes des thés de la place Bonhoure, de la rue de Paris et de la place du 27 juin  des informations concordantes circulent ces derniers semaines.

Elles concernent toute l’affaire Borrel et en particulier les deux témoins Djiboutiens réfugiés en Belgique.

Tout confirme qu’IOG aurait pu avoir étudié la possibilité d’éliminer physiquement Mohamed Alhoumekani et Ali Iftin en Belgique.

Après étude, le moyen qui aurait été retenu est l’empoissonnement. La personne chargé de mener cette étude aurait pu être le capitaine de la police dénommé ” F…”, un proche cousin de IOG.

Ce dernier est un agent de renseignement affecté aux missions stratégiques et prioritaires. Sous couvert de rendre visite à sa famille installée en Belgique, il effectuerait 4 à 5 déplacements par an entre Djibouti, Paris et la Belgique.

Rappelons que sa famille a obtenu l’asile en Belgique en utilisant des certificats sur papier en-tête du MRD. Ils sont produits par le Ministère djiboutien de la Jeunesse et des Sports !!!

Je crois qu’il est temps que les opposants exilés en Belgique et en France prennent leurs responsabilités en main et qu’ils fassent du nettoyage en Europe.

Il est inutile de vous exiler si vous laissez encore IOG vous menacer en Europe. Agissez !

H.

Djibouti