06/08/07 (B407) XINHUA / NAIROBI, 3 août (XINHUA) — Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a appelé vendredi la communauté internationale à protéger les enfants en Somalie et a mis en garde contre les dangers de l’artillerie dans le pays qui n’a pas encore explosé telle que les mines et autres engins explosifs.

Dans un communiqué reçu à Nairobi, l’UNICEF s’est dit bouleversé par l’impact que les combats ont sur les enfants à Mogadiscio et a appelé toutes les parties aux conflits à garantir la sécurité des civils, et surtout des enfants.

“Pour que la Somalie puisse avancer, elle doit faire en sorte que les plus vulnérables soient à l’abri. Beaucoup d’enfants dans ce pays ne peuvent pas aujourd’hui tout simplement jouer à l’extérieur ou marcher vers la mosquée sans courir un risque voire même tué,” a déclaré dans le communiqué Christian Balslev-Olesen, représentant de l’UNICEF.

Enfin, l’agence onusienne a ajouté qu’au moins 20 enfants sont morts le mois dernier en raison du conflit qui perdure dans la capitale somalienne, alors que beaucoup d’autres font parti des centaines de milliers de personnes qui ont dû fuir Mogadiscio ces derniers mois.