09/10/07 (B416) AFP – Port de Dakar : Dubaï Ports World arrive pour 25 ans, Bolloré s’en va (Info lectrice)

_______________________________ D P W (Dubaï Ports World)
Note de l’ARDHD

Bien que nous ne connaissions pas les liens financiers exacts entre DPA (Dubaï Port Authority) qui a pris le contrôle de l’aéroport et du Port de Djibouti, il y a tout lieu de penser qu’ils sont étroits.

Cette société prend une part importante en Afrique.
________________________________________________________

La société Dubaï Ports World a officiellement remporté lundi la concession du port à conteneurs de Dakar pour une durée de 25 ans, ce qui constitue un sérieux revers pour l’actuel gestionnaire, le groupe français Bolloré, pourtant implanté depuis plus de 80 ans au Sénégal.

La victoire d’une société des Emirats arabes unis, qui a promis d’investir quelque 500 millions d’euros, souligne la récente percée de nombreuses entreprises des Etats du Golfe dans un pays qui a longtemps fait figure de “chasse-gardée” de la France, ancienne puissance coloniale.

DP World, un des leaders mondiaux de la gestion portuaire, avec notamment le port de Djibouti, va assurer la gestion et l’exploitation des terminaux à conteneurs actuels mais également la construction et l’équipement avant 2010 du “Port du futur”, extension du port actuel.

En juin, la société émiratie avait annoncé avoir remporté l’appel d’offres international mais le groupe Bolloré avait très vite dénoncé un “manque de transparence”, estimant avoir été disqualifié alors qu’il présentait l’offre la plus élevée, d’un point de vue financier.

Il avait déposé deux recours auprès du ministère sénégalais de l’Economie maritime mais avait été débouté.

Le responsable du port a précisé lundi que les gestionnaires actuels du port à conteneurs, dont Bolloré et Maersk, avaient reçu un préavis de trois mois, expirant au 18 décembre, pour enlever leurs installations, DP World entamant ses activités au 1er janvier.

La transition devrait se faire sans licenciement, en particuliers parmi les 1.700 dockers journaliers.

L’activité conteneurs représentait 40% du chiffre d’affaire du groupe Bolloré au Sénégal. La société française gérait ces installations depuis leur création il y a une vingtaine d’années.

“Le groupe Bolloré a l’intention de rester au Sénégal et d’y diversifier ses activités, notamment dans le transit vers les pays enclavés, le transport, la manutention et le tourisme”, a assuré à l’AFP un responsable du groupe à Dakar.