20/10/07 (B418) 18h00 – Paris. Les dernières nouvelles de la manifestation nous sont données par des lecteurs attentifs … Sarkozy accusé d’avoir répudié Cécilia pour se mettre en ménage avec Mme Borrel ! On ne manque toujours pas d’humour à Djibouti !!

1 – La manifestation n’aurait pas réuni plus de 4 à 5.000 personnes, contre les 20 à 30.000 annoncés officiellement par l’ADI. Les grands inculpés : Djama Souleiman, Hassan Saïd, mais aussi Djama Ali Guelleh, toujours aux commandes de l’EDD en dépit de son triste bilan en termes de continuité du service d’approvissionnement en électricité de la population, étaient présents, avec quelques ministres.

Mais selon de sources bien informées, la majorité des manifestants seraient des fonctionnaires des administrations et des services de l’Etat qui auraient été aimablement conviés à quitter leur bureau et leur travail pour aller se promener en groupe dans la rue, derrière les organisateurs… Volontaires, mais désignés d’office ….

2 – Les manifestants ont hurlé des slogans préparés par les organisateurs. A relever en particulier le fait qu’ils ont scandé que :

Nicolas Sarkozy avait annoncé son divorce avec Cécilia pour pouvoir rejoindre Mme Borrel … “
“Que l’armée française était une armée de pédophile et de pédéraste, …”
(Les organisateurs ne manquaient pas d’humour, reconnaissons-le honnêtement)

Qu’en pense l’Ambassadeur de France ? Va-t-il informer son chef, le Président de la République française, qu’il représente à Djibouti, des insultes qui ont été proférées à son encontre ? Mystère pour le moment ... Souhaitons que Nicolas Sarkozy consulte notre site, pour découvrir la triste vérité sur ce que fait Guelleh à Djibouti …et sur ce qu’il pense de lui. Cela améliorera son cas !!!

3 – Le cortège s’est approché de certains bâtiments occupés par les Français : consulat, mission économique, centre culturel et éducatif. ces bâtiments étaient bien gardés par la Légion étrangère. Soldats et officiers se sont fait copieusement insultés, mais il n’y aurait eu aucune provocation, du style : jets de pierre, etc…

3 – L’incendie au port, que nous évoquions dès ce matin, est confirmé. Il pourrait s’agir d’un incendie volontaire qui aurait touché la caisse contenant l’argent qui aurait du être déposé, comme à l’accoutumée, dès dimanche matin, dans les banques.

L’argent était-il encore là, lorsque l’incendie s’est déclaré ? Pas si sur ! Certains pensent pouvoir affirmer que l’argent aurait été retiré avant le feu et qu’il aurait servi à payer l’organisation fort coûteuse de cette manifestation : tracts, voitures de location, boissons et nourriture à la Maison du peuple, ….

L’incendie permettant d’expliquer la disparition des fonds. Bien possible !

4 – Quant à Guelleh. Il a laissé tomber tout le monde pmour se réfugier du côté de Tadjourah, courageux comme d’habitude … laissant à Djama Souleiman et Hassan SaÏd, le soin de se dépatouiller avec son problème.