05/11/07 (B420) XINHUA / Somalie : les pirates relâchent deux bateaux de pêche sud-coréens

NAIROBI, 4 novembre (XINHUA) — Deux bateaux de pêche sud- coréens saisis en mai par des pirates armés au large des côtes somaliennes avec 24 membres d’équipage à bord ont été remis en liberté.

Andrew Mwangura, coordinateur du Programme d’Afrique de l’est pour l’aide aux marins (SAP), a fait savoir que les deux bateaux, le Mavuno I et le Mvuno II, tous deux battant pavillon tanzanien, qui avaient été capturés le 15 mai, ont été libérés dimanche à Haradhere, à une centaine de km au nord de la capitale somalienne, Mogadiscio.

“Les bateaux de pêches ont été libérés à Haradhere vers 16H00 ( 13H00 GMT). On ignore si tous les marins sont en bonne santé mais ils sont en sécurité”, a déclaré M. Mwangura à l’agence Xinhua par téléphone.

Selon lui, parmi les 24 marins à bord des deux bateaux appartenant à la Corée du Sud figurent 10 Chinois, 4 Sud-Coréens, 3 Vietnamiens, 3 Indiens et 4 Indonésiens.

Ces bateaux étaient sur la route du Kenya au Yemen lors des attaques des pirates en mai dernier.

“Les deux bateaux sont actuelleemtn escrotés par la marine américaine et se dirigent vers le Yemen, mais je ne sais pas quand ils y arriveront”, a-t-il ajouté.

Depuis le début de l’année, les incidents de piraterie se sont multipliés au large de la Somalie. L’organe maritime global a averti que la zone littorale est l’une des plus dangereuses du monde.

La Somalie, pays de la Corne de l’Afrique qui n’a pas de gouvernement national effectif depuis 16 ans, se trouve près de la principale route maritime liant la mer Rouge à l’océan Indien.