21/11/07 (B422) Radio-Trottoir : selon une rumeur qui court en ville, vingt-deux notables d’origine Somali / Mamassan, réunis chez Djama Ali Guelleh (EDD) auraient signé une lettre collective qui aurait été remise à l’Ambassadeur de France. (Lecteur)

Selon des rumeurs qui nous sont parvenues, mais qui sont impossibles à vérifier pour le moment, il se dit, en ville, que 22 notables d’origine Somali / Mamassan auraient pu se réunir, chez Djama Ali Guelleh (?) à l’invitation de Tourtour pour rédiger et signer une lettre collective qui aurait été remise à l’Ambassadeur de France à Djibouti.

Dans cette lettre, ils exprimeraient leur solidarité avec la France, ancienne puissance coloniale et toujours protectrice de l’intégrité territoriale de la République et leur indéfectible attachement….

Pour quelles raisons ?
Plusieurs hypothèses :

– montrer qu’ils se désolidarisent du Grand Chef, sur le déclin et surtout atteint de crisesde paranoïa et de délire de plus en plus fréquentes,

– ne pas perdre les avantages qu’ils tirent de la présence française, le jour où Guelleh sera licencié (emploi, commerce, …),

– prendre des atouts pour que l’ethnie, que l’on dit dominante, soit bien placée qu départ de la course à la Présidence qui commencera aussitôt après le licenciement de Guelleh.

– à moins … que ce ne soit une nouvelle manoeuvre imaginée par Guelleh, pour ne pas se couper complètement de la France, qu’il a particulièrement malmenée ces derniers temps (presse, manifestations, déclarations, …).

Tout est possible ! Mais ce serait “énorme” si les informations étaient vérifiées !

(A suivre)