02/12/07 (B424) IOG bientôt à Paris, pour rencontrer Sarkozy ? (Info lecteur)

Après les manifestations anti-françaises orchestrées par le régime, après les déclarations anti-françaises des hauts responsables djiboutiens, l’Ambassadeur de France a remis une lettre personnelle de Sarkozy à Guelleh.

Nous n’en connaissons pas le contenu, mais il se dit que Sarkozy aurait affirmé qu’il n’y avait pas de problèmes diplomatiques entre la France et Djibouti, mais qu’il reprochait à Guelleh, toutes les atteintes aux Droits de l’Homme qui sont commises sur le territoire et le manque de démocratie. Bref Sarkozy aurait montré de l’amitié et de la fermeté.

L’a-t-il invité à venir le rencontrer à Paris ?

Possible, puisque des sources généralement bien informées nous annoncent un déplacement “surprise” de Guelleh pour venir le rencontrer. Bien entendu nous attendons confirmation ….

Et si c’est le cas, nous rappellerons à M. Sarkozy, qu’il doit demander et obtenir la libération de Christian Georges, quitte, le cas échéant, à le juger en France, si des charges sérieuses et étayées pesaient sur lui. Cela permettrait d’annuler éventuellement le témoignage contre les hauts fonctionnaires français pédophiles …. s’il émane bien de Christian Georges et s’il a été obtenu sous la torture .. !

Cela permettrait ensuite de savoir si les informations que détiendrait Christian Georges sont sérieuses ….

Que Sarkozy reçoive Guelleh, soit, mais avec un ordre du jour précis et limité. Il serait inacceptable qu’au motif de lui permettre de garder la tête haute, Sarkozy ouvre la tire-lire constituée par les versements des français (le Trésor public). Dans le contexte actuel, s’il ne serait pas souhaitable que Guelleh soit “enfoncé”, il ne faut surtout pas qu’il tire des avantages de son double jeu et de sa duplicité.

Il reste l’un des pires dictateurs d’Afrique. Il asservit sa population. Il bafoue les Droits de l’Homme. Il fait exécuter des personnes et probablement est-il impliqué dans l’assassinat d’un magistrat français … Il déporte des milliers d’habitants pour gagner des terrains et réaliser des plus-values, etcc.

Comme l’exprime le communiqué “hallucinant” signé des Rour-Ner et que nous avons reproduit dans un article précédent, Guelleh est plus riche que riche : il ne sait plus quoi faire de l’argent qu’il a volé …