09/02/08 (B434) Romandie News avec AFP : Djibouti: fermeture des bureaux de vote pour les élections législatives

DJIBOUTI – Les bureaux de vote pour l’élection des 65 députés de l’Assemblée nationale djiboutienne, boycottée par l’opposition, ont fermé vendredi à 19h00 locales (16h00 GMT) après prolongation d’une heure des opérations de vote par décret, a constaté un journaliste de l’AFP.

Ce scrutin, qui s’était ouvert à 06h00 (03h00 GMT) et devait se terminer à 18h00 (15h00 GMT) a finalement été prolongé d’une heure par décret officiel en raison des retards d’ouverture constaté vendredi matin.

A la mi-journée, l’élection était marquée par un fort taux d’abstention, seuls les électeurs de la coalition présidentielle ayant semblé se mobiliser.

A la clôture des bureaux, le taux de participation avait augmenté, les citoyens ayant attendu l’après-midi et la fin de la prière musulmane du vendredi pour se rendre aux urnes.

“Il n’y a pas eu d’affluence, pas de queue, mais un va et vient constant de votants”, explique Issa Kharieh, président du bureau 3 de la capitale, installé dans la zone portuaire, ajoutant que “les gens ont veillé jeudi soir à cause du match (de la Coupe d’Afrique des Nations) Egypte-Côte d’Ivoire qui a fini tard”.

A l’heure dite, signalée par les sirènes, les présidents de bureau ont procédé à l’ouverture des urnes et ont entamé le décompte, mélangeant souvent bulletins blancs, très nombreux, et nuls.

Dans le quartier central de la ville de Djibouti, le bureau n°1, installé dans le ministère de l’Intérieur, avait en revanche enregistré un taux important de participation peu avant la fermeture.

“Sur 636 inscrits nous avons eu 560 votants, les opérations se sont déroulées à un rythme soutenu, mais nous sommes un cas un peu particulier parce que c’est le centre-ville”, a indiqué à l’AFP le président du bureau, Saleh Waiss.

L’opposition djiboutienne avait décidé de boycotter les législatives, dénonçant un mode de scrutin qui assure de facto à la coalition présidentielle le gain des 65 sièges de députés à l’Assemblée nationale. Elle avait appelé ses partisans à rester chez eux vendredi.

La victoire du parti au pouvoir, l’Union pour la majorité présidentielle (UMP), étant assurée, seul le taux de participation sera significatif. Il pourrait être connu dans la soirée de vendredi.

Quelque 148.000 électeurs (sur 805.000 habitants) étaient appelés à se rendre dans un des 299 bureaux de vote de ce pays de la Corne de l’Afrique