02/03/08 (B437) Versailles J-11. Les plus folles rumeurs commencent à circuler. Au fond quelles sont les probabilités ? (ARDHD)

Plus la date fatidique du 13 mars approche, plus les rumeurs se développent. Dans la rubrique Radio-Trottoir, nous nous faisons l’écho de celles qui semblent être les plus crédibles, mais ce ne sont, à ce stade, que des rumeurs non confirmées.

Ce qui semble certain :

– ce procès embarasse grandement le pouvoir à Djibouti et en particulier son chef. Nous avons déjà expliqué la raion : si Djama et Hassan sont condamnés, cela prouvera qu’ils ont tenté de suborner des témoins. Il fallait donc qu’il y ait une bonne raison pour cela : l’implication plus que probable des plus hautes autorités dans l’assassinat du Juge Bernard Borrel,

– les deux prévenus devraient être condamnés en toute logique et pratiquement au maximum (5 ans de prison ferme et des amendes significatives), s’ils ne se présentent pas devant la Justice française. Rappelons qu’ils ont affirmé publiquement leur décision de ne pas venir, mais tout peut encore changer …. En droit français et en matière pénale, un prévenu qui ne se présente pas à son procès, ne peut pas être défendu même par un avocat mandaté.

– Condamnés, il leur sera de plus en plus difficile de voyager en dehors de Djibouti. En dehors de quelques pays amis, dont le nombre diminue, il leur restera le territoire djiboutien et la possibilité d’accompagner IOG en voyage officiel … comme le fait Hassan Saïd actuellement mais en prenant beaucoup de précaution.

– Quelles sont les hypothèses ?

a)
Guelleh pourrait être tenté de proposer une solution à la façon lybienne.

Sacrifier un ou deux de ces hommes pour s’acheter la paix.

Pour cela il faudrait une négociation … Car dans l’état de nos connaissances du dossier d’instruction à Paris, ni l’un ni l’autre ne semblent être impliqués directement ou indirectement dans l’assassinat du Juge ou dans sa commandite.

Ce sera
seulement le délit de subornation de témoins qui sera jugée à Versailles.

Leur sacrifice par Guelleh, en toute logique, ne devrait pas interrompre l’instruction de la Juge Clément à Paris …

Une négociation franco-djiboutienne pourrait-elle “arranger” les choses ?

Probablement, mais seulement avec le consentement de la juge Clément, magistrat indépendant, qui ne semble pas s’orienter vers un étouffement de l’instruction pour meurtre ..

Mais qui sacrifier ? Djama, Hassan ? Les deux ?

Hassan, bien que traversant une mauvaise passe actuellement, avec la mise en cause de son frère dans le détournement de l’argent des militaires et les désobéissances militaires qui en sont la conséquence, reste un homme fort, qui détient des secrets d’état. Il a certainement des dossiers qui pourraient embarasser Guelleh. On voit mal ce dernier prenant le risque de l’envoyer à Versailles. Un accident grave où il perdrait la vie, semblerait plus adapté, compte-tenu des habitudes du régime ….

Djama serait-il un bon candidat ?
D’abord sur le plan des principes : un Procureur de la République qui tente d’échapper à son procés, cela fait grandement désordre !! Cela jette le discrédit le plus total sur la Justice djiboutienne. C’est vrai que le discrédit est déjà au niveau le plus élevé et qu’une goutte de plus ne changera pas grand chose, mais quand même ….

Pour Guelleh, Djama ne représente pas les mêmes dangers qu’Hassan. Ce qu’il sait, tout le monde le sait …! Il est détesté par le pays entier et par la majorité des Ministres. Bref la perte de Djama n’empêcherait pas le système mafieux de tourner rond et de perdurer.

Alors les paris sont ouverts … Finalement, Djama viendra-t-il à Versailles le 13 mars ?

b) Guelleh peut choisir la voie du durcissement.
Il y pense certainement. Il a encore des armes :

– rompre les relations diplomatiques avec la France.

Qui sera le plus ennuyé ?
La France ou Djibouti ?

Un peu les deux, mais il est clair que la France a décidé de quitter Djibouti à terme et elle a préparé sa nouvelle base de repli dans les émirats.
Guelleh perdra le montant du loyer annuel. Compte-tenu de l’évolution de la valeur du $Dollar US, la France paye aujourd’hui 1,5 fois le montant du paiement américain …. La perte financière est conséquente … Et sans la possibilité de faire jouer la concurrence, les Américains ne lacheront pas un centime de plus …
– Guelleh sera fiché par la communauté internationale. Il l’est déjà mais son nom serait surligné.

– Faire condamner “les otages” soupçonnés de pédophilie.
A tort ou à raison, Djama a fait inculper plusieurs personnalités françaises et italiennes dans des affaires de pédophilie. Les dossiers semblent bien vides, mais Djama sait faire monter la mayonnaise à partir de rien. Faire condamner avec mandat d’arrêt international, un prêtre italien, un ex-ambassadeur et un général français : cela ennuierait beaucoup les intéressés mais aussi l’Europe.

Jouable, le coup est quand même très risqué, car la ficelle est grosse ..

Suite au prochain numéro