17/03/08 (B439) XINHUA / Somalie: l’AMISOM s’engage à soutenir le gouvernement de transition (Info lectrice)

Le commandant de la force de maintien de la paix de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), le général de division Francis Okello, s’est engagé dimanche à soutenir le gouvernement de transition, affirmant que les soldats de la paix africains n’étaient pas dans le pays pour combattre les populations locales.

Lors d’une cérémonie au quartier général de la police somalienne à Mogadisicio pour remettre à cette dernière huit pick- up, le général Okello a indiqué qu’il soutenait les efforts du gouvernement somalien de transition pour rétablir la paix dans la nation de la Corne de l’Afrique ravagée par la guerre.

“Au nom de l’AMISOM, je voudrais vous remercier de votre dévouement pour assurer et voir la paix prévaloir en Somalie”, a déclaré le général Okello au Premier ministre somalien Nur Hassan Hussein, présent à cette cérémonie.

“L’AMISOM est ici en Somalie pour aider les Somaliens à réaliser la paix et avoir un gouvernement stable”, a-t-il dit.

Pour sa part, M. Hussein a exprimé son remerciement à l’AMISOM pour le soutien de celle-ci au gouvernement de transition et il a appelé la communauté internationale à faire davantage pour aider son gouvernement à rétablir la paix et la stabilité en Somalie.

Le général Okello a également relevé que l’AMISOM avait pour mandat d’aider les Somaliens à atteindre la paix dans leur pays au lieu de leur imposer une paix.

L’AMISOM est déployée depuis mars 2007 à Mogadiscio, la capitale somalienne, mais est en sous-effectif et sous-financée. L’Union africaine (UA) a déployé en mars dernier 1.500 soldats ougandais à Mogadiscio, qui ont été rejoints récemment par 1.500 soldats burundais. Le mandat de l’AMISOM prévoit un contingent total de 8.000 soldats.

L’UA souhaite que l’ONU prenne le relais de l’Amisom. Mais le secrétariat de l’ONU n’y est pas favorable, compte tenu du désordre régnant en Somalie, et la plupart des membres du Conseil de sécurité ne sont pas prêts à prendre une telle décision.