29/03/08 (B441) Radio-Trottoir : correspondance d’un lecteur sur place / Un remaniement ministériel pour rien, en tout cas, loin de la tradition occidentale.

Pour cette affaire deux personnes ont automatiquement bénéficié d’une promotion sans faille :

– le Président de la Cour lors du procès intenté en 2003 à M. Alhoumekani (il s’agit de MAKI) été promu Procureur
de la République avec, selon les probabilités les plus hautes, toutes les ouvertures
commerciales et les bénéfices attachées traditionnellement (à Djibouti) à cette fonction. Dans notre pays, la pudeur n’existe-t-elle pas pour les insatiables affamés de pouvoir et d’argent, “obligés” du régime ?

Il est quand même peu moral de concilier la politique, la justice et le business dans un
petit pays où la famine bat son plein et d’être crédible en même temps.

– La « courageuse » HASNA (voir article précédent avec l’interview “presque” imaginaire d’une Ministre de la Justice) a été sacrée championne dans la mêlée de
rugby avec « amertume et blessure » selon Francis Szpiner qui vient d’être promu Ministre « du rugby local » à sa place.

Un Ministre a été jeté à l’encanaillement perpétuel.