02/04/08 (B441) Angola Press / SOMALIE: Une ONG met en garde Washington pour son rôle dans le conflit en Somalie

NAIROBI, 1/04 – L`ONG américaine Refugee International a mis en garde Washington lundi pour son rôle dans le conflit somalien en soulignant que les bombardements américains sur des cibles islamistes dans ce pays compromettaient les efforts de retrouver la stabilité.

Cette mise en garde intervient alors que des insurgés islamistes somaliens se sont emparés lundi de la localité de Buulo Burte (200 km au nord de Mogadiscio) après des combats contre les forces gouvernementales ayant fait au moins 11 morts.

“L`inscription des shebabs (combattants islamistes extrémistes) sur la liste des organisations terroristes, combinée à des bombardements lourds sur des cibles individuelles, alimente le sentiment anti-américain”, a indiqué lundi l`ONG dans un rapport.

“Ces actions militaires compromettent l`effort diplomatique pour une réconciliation et galvanisent les extrémistes en renforçant la menace que la politique américaine dans la Corne de l`Afrique est sensée combattre”, a ajouté l`organisation.

Washington a déployé des efforts pour que la Somalie ne devienne pas un refuge pour les groupes extrémistes islamistes. Début mars, les Etats-Unis ont tiré un missile en Somalie du sud, près de la frontière avec le Kenya, visant un leader d`Al-Qaïda. Au moins quatre civils ont été tués dans cette attaque. Il s`agissait du quatrième raid américain en Somalie depuis le début de 2007.

La Somalie est en guerre civile depuis 1991. Mogadiscio est le théâtre d`attaques constantes depuis la débâcle, en décembre 2006-janvier 2007, des islamistes qui ont perdu les régions sous leur contrôle dans le sud et le centre du pays, après une offensive des forces éthiopiennes venues soutenir le gouvernement somalien.

Refugee International a également critiqué le soutien américain à l`armée éthiopienne, dont elle a fustigé la “conduite répréhensible” en parlant de “violations des droits de l`Homme”.