02/04/08 (B441-B) Un lecteur nous envoie les paroles exactes qui ont été prononçées par Guelleh au sujet de l’affaire Borrel, lors du conseil des Ministres du 1er Avril – Diffusion RTD. (Info lecteur)

___________________________________ Note de l’ARDHD
Ces paroles laissent planer des mesures de représailles contre les Français et la France. Elles montrent aussi, comme cela a été écrit dans d’autres articles publiés sur notre site, que Guelleh cumule les fonctions qui devraient être séparées : judiciaire, exécutif et législatif ….

___________________________________ Extrait du compte-rendu


Roger Picon
(…)Justice.

” La politique judiciaire du gouvernement doit être appliquée par le cabinet du ministre concerné qui doit donner lui-même les orientations nécessaires quant à son développement, à son rayonnement et à son acceptation par la population. ” (…)

Affaire Borrel. ” Je voudrais dire un mot sur ce qui s’est passé l’autre jour en France, et à Versailles à propos de ce pseudo jugement qui condamne nos responsables à des peines d’emprisonnement. Je dirais que ceux qui ont prononcé ce jugement ne sont que des racistes, parce que ils veulent cacher la vérité, ils veulent transformer des criminels pédophiles en honnêtes victimes.

Nous  sommes un peuple fier et nous n’accepterons pas que l’on nous mette sur le dos  des crimes que nous n’avons pas commis. Le gouvernement et les autorités françaises  veulent privilégier la solidarité envers leurs compatriotes magistrats au détriment des bonnes relations d’amitié que nous essayons de  conserver de notre côté. Ils veulent nous forcer à cautionner des crimes dont les victimes sont encore en vie.

Il faut que des mandats d’arrêts soient lancés  contre ces criminels le plus rapidement possible, et nous allons les pourchasser où qu’ils se trouvent. Il faut que la vérité soit connue de tout le monde et surtout de notre peuple et que les enfants victimes soient indemnisés comme il se doit. (…)