05/04/08 (B442) Vert de peur comme Hassan Saïd en ce moment ? Djama Souleiman n’en mène pas large non plus …. (A suivre – ARDHD)

VERT DE PEUR ? !!
Roger Picon
Il faut dire qu’il a des raisons à la fois d’être fort en colère, mais aussi d’avoir peur.

En colère :
il vient d’être condamné à 12 mois de prison ferme + il écoppe du maintien d’un mandat d’arrêt d’international, qui le prive de sortie de Djibouti.

Si parfois l’exécution de ce mandat peut dépendre de la bonne / mauvaise volonté du pays hôte, il est clair que l’Union européenne est devenu un territoire interdit pour lui.

Tout cela pour avoir organisé une subornation de témoin au seul bénéfice de Guelleh.

Injuste ?

Pas tant que cela, parce qu’il participait bien au rendez-vous qui a réunit plusieurs personnes autour de Guelleh au lendemain de la mort de Bernard Borre. Cela ne veut pas dire qu’il soit complice ou commanditaire des auteurs de l’assassinat, mais il était bien au courant dès les premières heures.

Rappelons, outre le témoignage d’Alhoumekani, dont la solidité a été reconnue par la Cour de Versailles, qu’il avait aussi confirmé naïvement ce point à la caméra cachée de Canal +. Ce qui lui avait fait gagner le bonnet d’âne que nous lui mettons souvent sur la tête .. !

Mais ce n’est pas tout …!

Selon certains proches, il serait amer, car il estimerait que Guelleh ne se donne pas assez de mal pour le protéger et pour l’entourer. Mais surtout il s’interrogerait sur les intentions de Guelleh … à son sujet et il ne serait pas tout à fait rassuré et confiant ..

Guelleh, c’est bien connu, n’a jamais eu ni le sens de l’amitié, ni le sens de la reconnaissance (Cf exemple de Yacin Yabeh, vieil ami, à qui il a refusé des soins vitaux et qui en est mort). Il pourrait bien le laisser tomber comme une vieille chaussette ou même pire … si ça doit l’arranger. Il y a vraiment matière à avoir peur à la place d’Hassan Saïd !


Caricature Roger Picon

Des dossiers confidentiels.

On serait bien étonné si Hassan, grand chef des Services secrets, ne détenait des dossiers et des informations com-promettantes concernant le régime et Guelleh en particulier …

A-t-il eu la sagesse d’en faire conserver une copie par un tiers (avocat ou notaire par exemple) en Europe avec ordre de les divulguer en cas de mort violente ?

C’est tout à fait possible … car on est prudent dans les Services secrets … Guelleh est-il au courant de l’existence de ce “testament” brûlant, s’il existe ?

Cela sera-t-il suffisant pour lui sauver la vie, le jour où Guelleh en déciderait autrement … ? A sa place, il y a là aussi matière à être vert de peur.