14/04/08 (B443) LE MONDE / Une Britannique et deux Kényans tués en Somalie

Trois enseignants – une Britannique et deux Kényans – ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi dans une attaque menée par des insurgés islamistes dans une localité du centre de la Somalie, ont indiqué des témoins joints depuis Mogadiscio.

Les trois enseignants ont été tués lors d’une attaque des insurgés contre Beledweyne (300 km au nord de Mogadiscio), capitale de la province de Hiraan. Les assaillants ont brièvement pris le contrôle de la ville lors de cette attaque qui a fait au total quatre morts, selon les mêmes sources.

“L’enseignante britannique et les deux Kényans, qui étaient également enseignants, ont été tués ici la nuit dernière”, a déclaré à l’AFP, Abdhakin Mohamoud Hassan, parent de la victime somalienne de l’attaque.

Le porte-parole des insurgés islamistes, Mukhtar Robbow, a confirmé, a confirmé la mort des trois étrangers.

“Nous savons que trois étrangers ont été tués à Beledweyne, mais nous ne savons pas qui est responsable” de leur mort, a-t-il affirmé.

La Somalie est en guerre civile depuis 1991.

Mogadiscio est le théâtre d’attaques constantes depuis la débâcle, en décembre 2006-janvier 2007, des islamistes qui ont perdu les régions sous leur contrôle dans le sud et le centre du pays, après une offensive des forces éthiopiennes venues soutenir le gouvernement somalien.

Les insurgés mènent également régulièrement des opérations contre des localités de province.