17/04/08 (B443) Un lecteur nous écrit pour nous signaler que Guelleh n’a pas mis en oeuvre les menaces qu’il avait annoncées contre la France, hormis l’annonce de l’envoi de 5 mandats d’arrêt.

Chère équipe,

A juste titre vous vous moquez du plagiat honteux que Guelleh a commis en nous lisant, presque mot pour mot, le discours de Mohamed VI, prononcé 18 mois auparavant.

C’est effectivement une honte et nous sommes très vexés. Ce discours nous avait sensibilisé à l’époque, même si rien n’avait été mis en application ensuite. Au fond, nous y sommes habitués : le gros, il cause toujours, mais il ne fait jamais rien de ce qu’il promet.

Il nous a pris pour des “co…s”, excusez-moi le terme, mais c’est la réalité. On ne se fera plus avoir la prochaine fois.

D’autant plus, sur un autre exemple, que selon mes souvenirs, Guelleh avait annoncé des représailles terribles contre la France si Hassan Madobeh et Djama Grandes oreilles étaient condamnés à Versailles. Je me trompe peut-être, mais il me semble qu’il avait évoqué une possible rupture des relations diplomatiques avec la France. Bref un puissant arsenal pour montrer qu’il ne faut pas jouer avec notre souveraineté nationale … et que nous sommes un peuple fier et indépendant.

Que reste-t-il de ses discours ? Aujourd’hui, 5 mandats d’arrêt contre des lampistes.

A part cela le cyclone anti-français qu’il nous avait promis ne s’est pas levé. Quand je le vois sourire en serrant la main du Ministre français de la défense, je me dis qu’il n’y aura plus de grandes vagues et que Guelleh, encore une fois, aurait mieux fait de se taire, plutôt que de fanfaronner comme un matador …. pitoyable et avide.

Encore une perte de prestige pour lui et pour nous. Non pas qu’on en veuille à la France, mais lorsque l’on annonce des choses, elles doivent être tenues et accomplies. Si non, il ne faut rien dire !!!