23/04/08 (B444-B) Radio-Trottoir : La mascarade de l’incursion de l’Erythrée en territoire djiboutien – (Nos correspondants nous écrivent …)

_______________________________________
Selon des informateurs fiables, jeudi dernier, l’Armée nationale avait mobilisé le RCI et leur camions de transport de troupes pour se rendre à l’Escale et monter à bore du Bac pour Obock.

Les familles de militaires ont divulgué des information sur l’incursion des troupes Erythréennes en territoire Djiboutien, parce que leur époux ont été envoyé sur “le front” de Ras Doumeira.

Les Afar de cette zone ont confirmé la présence des Erythréens.

On sait pas encore si IOG a invité personnellement les forces érythréennes à venir faire un petit tour chez nous, pour détourner l’attention des Djiboutiens.

Il est possible qu’il prépare le terrain pour que, soit les forces islamistes de Somalie, soit celles du Front de Libération de l’Ogaden, soit celles du Front de Libération Oromo puissent entrer “en secret” cette fois et avec l’aval d’ IOG pour traverser le pays avant de pénétrer en Éthiopie.

Mais, les affaires auraient mal tourné ! Ce serait IOG qui aurait envoyé le RCI pour camouflager les échecs de son plan militaire à double facette.

_______________________________
Si IOG “Bobard 1er” avait appelé son “cousin” d’Erythrée, cela nous aurait épargné des dépenses
énormes et inutiles et une physcose durable des populations d’Obock. Quand on voit les images diffusées mardi soir par la Télé, on mesure à quel point Guelleh semble tranquille.

Lui qui est surtout connu pour son manque de bravoure et pour sa peur permanente, il n’a aucune inquiétude : pas de protection – Les militaires sont décontractés, les gardes n’ont pas de fusil prêt à tirer… Quelle rigolade ! Les Erythréens n’avaient aucune intention agressive et tout le monde le savait ! C’est la preuve de la comédie que Guellehl nous joue.

Ce qu’il faut trouver et comprendre, c’est ce qu’il essaye de nous cacher avec cette mise en scène d’opérette. On devrait l’apprendre très vite !