07/05/08 (B446-B) LE MONDE : Somalie: RSF dénonce une tentative d’assassinat contre une présentatrice TV

L’association de défense de la liberté de la presse Reporters sans Frontières (RSF) a dénoncé mercredi une récente tentative d’assassinat contre une célèbre présentatrice de télévision de la région semi-autonome du Puntland, dans le nord-est de la Somalie.

Selon RSF, Bisharo Mohammed Waeys, présentatrice d’une émission de divertissement sur la chaîne de télévision privée Eastern Television Network (ETN) et dernière femme, selon RSF, à exercer publiquement le journalisme au Puntland, a été prise sous le feu d’hommes armés le 4 mai à Bosasso, la capitale économique du Puntland alors qu’elle circulait en voiture.

“Le lendemain, elle a reçu deux SMS la menaçant d’être abattue si elle n’arrêtait pas l’émission de divertissement qu’elle présente sur ETN”, poursuit RSF rapportant des informations de son organisation partenaire en Somalie, l’Union nationale des journalistes somaliens (NUSOJ).

Cet incident, et le fait que Bisharo Mohammed Waeys doive désormais vivre sous protection, sont “le symbole du considérable bond en arrière qu’a effectué la Somalie depuis l’irruption de la guerre entre le gouvernement de transition et les insurgés islamistes”, dénonce RSF, appelant les autorités du Puntland à “protéger cette journaliste par tous les moyens”.

Un collègue de la journaliste, qui a requis l’anonymat, a confirmé mercredi à l’AFP que Bisharo Mohammed Waeys avait été la cible de tirs, ajoutant qu’on ignorait jusqu’à présent l’identité et les motivations de ses assaillants.

La Somalie, en guerre civile depuis 1991, a été le second pays le plus dangereux après l’Irak pour les journalistes en 2007, selon le Comité de protection des journalistes (CPJ).

Selon la Coalition somalienne pour la liberté d’expression, “au moins huit journalistes ont été tués, cinq blessés et 42 autres ont été arrêtés” en 2007.