21/05/08 (B448) XINHUA / Somalie: six morts dans des combats à Mogadiscio

MOGADISCIO, 19 mai (Xinhua) — Six personnes dont quatre policiers ont été tuées et sept autres blessées dans de violents combats lundi à Mogadiscio entre les forces de sécurité somaliennes et des insurgés, selon des témoins et des médias locaux.

“Six personnes dont quatre policiers du gouvernement somalien sont mortes alors qu’un certain nombre d’autres ont été blessées dans les combats sur le marché de Dayah dans le district de Huruwaa”, a indiqué Simba Radio sur son site Internet.

Parmi les victimes figurent également deux insurgés, selon des témoins, ajoutant que sept personnes des deux parties, dont des civils, avaient été blessées dans les combats qui ont duré environ une heure.

Des insurgés avaient attaqué des postes de police sur le marché et les combats s’étaient propagés dans les zones environnantes du marché après que la police eut demandé des renforts, ont informé Xinhua des témoins.

Les responsables de la police somalienne n’étaient pas joignables au téléphone dans l’immédiat pour des commentaires.

Les insurgés lancent fréquemment des attaques surprises contre des cibles des forces de sécurité du gouvernement somalien et des troupes éthiopiennes à Mogadiscio et dans d’autres régions du pays de la Corne de l’Afrique.

Des troupes de l’Ethiopie voisine sont entrées en Somalie fin 2006 pour aider les forces du gouvernement somalien à chasser un groupe islamiste qui avait contrôlé une grande partie du sud et du centre de la Somalie.

Les combattants de ce groupe, qui sont opposés à la présence éthiopienne en Somalie, engagent depuis une guérilla contre les troupes éthiopiennes et les forces du gouvernement somalien.

Par ailleurs, selon des informations en provenance de la ville somalienne de Jamame (sud), à 380 km au sud de Mogadiscio, Jamame est tombé entre les mains de combattants islamistes après que la milice tribale qui contrôlait cette ville eut pris la fuite face à une offensive des combattants.

Les combattants islamistes se sont également emparés ces deux derniers jours des villes de Jilib et Kamsuma, toutes deux situées dans le sud de la Somalie.