04/06/08 (B450-B) Angola Press : Déploiement de l`ONU en Somalie: “la balle dans le camp des Somaliens”

Djibouti, 03/06 – Le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour la Somalie, Amehdou Ould Abdallah, n`écarte pas la possibilité d`un déploiement de Casques bleus en Somalie, tout en soulignant que les Somaliens doivent donner des preuves de leur volonté de faire la paix.

Les ambassadeurs du conseil de sécurité de l`ONU ont rencontré à Djibouti les acteurs de la crise somalienne, lors de la première étape de leur tournée en Afrique consacrée aux crises du continent.

Q: Un déploiement d`une mission d`imposition de la paix, comme le demande le président somalien, ou de maintien de la paix, sont-ils envisageables en Somalie, comme le demande toujours l`Union africaine (UA) ?

R: Une mission d`imposition de la paix, non. Mais une force de l`ONU, une force de maintien de la paix, pourquoi pas? Si les Somaliens s`engagent, le Conseil de sécurité de l`ONU a toutes les compétences, soit pour transformer l`Amisom (mission de paix de l`UA), soit pour faire appel à des pays amis pour leur soutien à une telle opération.

La balle est dans le camp des Somaliens. On ne fait pas la paix avec ses amis, mais avec ses ennemis. Les Somaliens doivent faire la paix et donner des garanties à la communauté internationale qu`ils le veulent et en sont capables. Ce n`est qu`après qu`on pourra engager un processus et mobiliser des Etats.

Q: Il semble que le dialogue intersomalien achoppe toujours sur la question de la présence des troupes éthiopiennes aux côtés du gouvernement de transition?

R: Cette question n`est plus un préalable de la part de l`opposition qui participe à ce second round de négociations.

Les membres du Conseil de sécurité leur ont dit que la crise somalienne a commencé bien avant l`intervention éthiopienne.

Il est nécessaire pour les Somaliens de trouver un consensus, après 17 ans de guerre civile, des populations prises en otage, un pays détruit.