10/06/08 (B451) Romandie News avec AFP : Un des chefs des islamistes somaliens rejette l’accord de Djibouti

MOGADISCIO – Un des plus hauts responsables des islamistes somaliens, cheikh Dahir Aweys, a rejeté mardi l’accord de cessation des hostilités signé la veille à Djibouti par le gouvernement et la principale coalition de l’opposition, dans un entretien à la radio somalienne Shabelle.

“Nous continuerons à combattre jusqu’à la libération de notre pays des ennemis d’Allah”, a déclaré à la radio privée de Mogadiscio cheikh Aweys, considéré comme partisan de la ligne dure au sein de la mouvance islamiste somalienne.

Cheihk Aweys est un des dirigeants de l’Alliance pour une nouvelle libération de la Somalie (ARS), coalition de l’opposition dominée par les islamistes, qui a signé lundi soir à Djibouti un accord de cessation de hostilités avec le gouvernement de transition somalien, sous l’égide de l’ONU.

Recherché par les Etats-Unis qui l’accusent d’être lié à al-Qaïda, cheihk Aweys n’a pas participé à ces pourparlers.

Depuis le début de la guerre civile en 1991 qui a fait environ 300.000 morts, une dizaine de tentatives de ramener la paix en Somalie ont fait long feu