15/06/08 (B452) JDD / Djibouti accuse l’Erythrée d’agression

Le président djiboutien Ismaïl Omar Guelleh a accusé samedi l’Erythrée d’agression, lors des affrontements frontaliers qui ont eu lieu cette semaine.

Selon lui, les combats, qui ont commencé mardi et ont duré 48 heures ont fait 12 morts et 55 blessés dans les rangs de l’armée djiboutienne. Le chef de l’Etat a tenu ses propos à Addis-Abeba, au cours d’une réunion des chefs d’Etat des pays membres de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (Igad), organisation régionale d’Afrique orientale dont l’Erythrée fait partie mais qu’elle boycotte.

“Nous avons toujours eu de bonnes relations”, a déclaré le président djiboutien à la presse. “Mais ils (les Erythréens) ont occupé de manière agressive une partie de notre pays. C’est une agression à laquelle nous résistons”, a-t-il ajouté.