08/07/08 (B455) AFP / Somalie: deux soldats tués dans une attaque au mortier à Baïdoa.

Deux soldats des forces gouvernementales somaliennes ont été tués dans la nuit de lundi à mardi dans une attaque au mortier menée par des insurgés islamistes dans la ville de Baïdoa (250 km au nord-ouest de Mogadiscio), a-t-on appris de source officielle.

L’attaque, revendiquée par les Shebab (principal groupe des insurgés islamistes en Somalie), visait la résidence présidentielle à Baïdoa, où siège le Parlement de transition.

“Deux soldats ont été tués et sept autres, blessés, ont été admis à l’hôpital après qu’un obus de mortier a explosé dans la tente où ils dormaient, près du palais présidentiel”, a expliqué un responsable des services de sécurité, Hussein Mohamed Moalim, joint au téléphone depuis Mogadiscio.

“Les tirs de mortiers ont duré environ 45 minutes et j’ai vu plusieurs soldats blessés”, a raconté de son côté un témoin, Adan Ali.

Un des dirigeants du mouvement des Shebab, cheikh Mukhtar Robow, a revendiqué l’opération. “Nos jeunes combattants ont mené cette attaque”, a-t-il indiqué aux journalistes.

L’armée éthiopienne, venue soutenir le gouvernement de transition somalien, a mis en déroute début 2007 les forces des tribunaux islamiques qui contrôlaient la majeure partie du centre et du sud de la Somalie, dont Mogadiscio.

Depuis, des insurgés dirigés par les islamistes mènent des actions de guérilla quasi quotidiennes visant en particulier les soldats éthiopiens et somaliens et des représentants du gouvernement somalien.