16/08/08 (B461) XINHUA / Une vingtaine de civils tués dans une fusillade en Somalie

Une vingtaine de civils sont morts et plus de quinze autres ont été blessés vendredi, deux minibus sur la route Afgoye-Mogadiscio ayant été pris pour cible par les forces éthiopiennes et du gouvernement de transition somalien suite à une attaque à la bombe, selon des témoins et les médias locaux.

“J’ai compté vingt passagers des deux minibus et passants tués et quinze blessés après que les troupes éthiopiennes et somaliennes ont tiré au hasard sur deux minibus roulant le long de la route quand la bombe a explosé”, a déclaré Warsame Barre, un témoin, interrogé au téléphone par Xinhua.

Les médias locaux ont fait état d’un plus grand nombre de victimes, affirmant que beaucoup des passagers et passants blessés avaient succombé pendant leur transfert vers l’hôpital.

Radio Shabelle à Mogadiscio a rapporté que “jusqu’à 40 personnes sont mortes dans la fusillade”. D’autrs témoins ont fait état d’une scène de carnage après la fusillade, précisant que les corps des victimes et des blessés s’entassaient dans les deux minibus alors que du sang dégouttait de l’intérieur des véhicules.

Un autre témoin a déclaré à Xinhua que beaucoup des passants blessés se trouvaient à côté de la route près de Arbiska, à presque 30 km au sud-ouest de Mogadiscio, où la fusillade s’est produite.

Ni les responsables du gouvernement de transition somalien ni les commandants des forces éthiopiénnes en Somalie n’ont commenté cet incident.