28/08/08 (B462-B) AFP / Somalie: libération d’un bateau détenu par des pirates depuis des mois.

Un navire omanais, détenu depuis le début de l’année par des pirates au large de la Somalie, a été libéré mercredi soir, ont annoncé jeudi les autorités de la région semi-autonome du Puntland (nord-est de la Somalie).

“Le bateau omanais a été libéré hier soir tard après de longues négociations menées par les autorités locales du Puntland et des chefs coutumiers afin que le navire et son équipage puissent quitter (le village côtier de) Eyl”, a déclaré à l’AFP jeudi le ministre du Commerce du Puntland, Abdisamed Yusuf Abwan.

Selon les autorités du Puntland, le navire, avec sept membres d’équipage, avait été intercepté au début de l’année près du port de Bosasso (nord-est), capitale économique du Puntland, et était détenu depuis à Eyl.

Eyl, situé à environ 400 km au sud-est de Bosasso, est fréquemment utilisé comme base par les pirates pour y garder des bateaux pris en otage.

Un ingénieur qui faisait partie des sept membres d’équipage est décédé pendant sa captivité, selon le ministre. La cause du décès n’a pas été précisée et le ministre n’a pas donné la nationalité des membres d’équipage.

“L’incident a duré longtemps, l’un des membres d’équipage est décédé pendant cette période et a été enterré dans la zone d’Eyl”, a-t-il précisé.

Le ministre n’a pas confirmé si une rançon avait été payée pour libérer le bateau. Il a simplement indiqué que les Emirats Arabes Unis avaient été impliqués dans les efforts de libération.

La Somalie, pays pauvre de la Corne de l’Afrique, est en guerre civile depuis 1991.

Les eaux somaliennes sont considérées comme les plus dangereuses du monde. Selon le Bureau maritime international (BMI), pas moins de 24 attaques de piraterie ont eu lieu au large des côtes somaliennes durant le premier semestre 2008.