28/08/08 (B462-B) France Info avec AFP / Somalie: quatre morts dans deux incidents séparés depuis mardi

Au moins quatre personnes ont été tuées depuis mardi en Somalie dans deux incidents séparés, des combats entre insurgés et troupes éthiopiennes mercredi à Mogadiscio et une attaque à la grenade la veille à Baïdoa, a-t-on appris auprès de témoins et de source policière.

“Les insurgés ont attaqué l’ancien bâtiment du ministère de la Défense et deux civils ont péri dans les échanges de tirs. Nous ignorons les pertes du côté des combattants”, a rapporté à l’AFP un témoin, Mohammed Abdullahi Suley.

Plusieurs autres résidents du quartier, interrogés par l’AFP, ont confirmé ce bilan. Le bâtiment est situé dans le sud de la capitale et sert de base aux troupes éthiopiennes. L’armée éthiopienne est intervenue officiellement fin 2006 en Somalie, à la demande du gouvernement de transition, et a mis en déroute les tribunaux islamiques qui contrôlaient depuis six mois la majeure partie du sud et du centre de ce pays en guerre civile depuis 1991.

Mardi soir, un inconnu a lancé une grenade au domicile d’un député somalien dans la ville de Baïdoa (250 km au nord-ouest de Mogadiscio) où siège le Parlement, faisant deux morts. “Nous avons vu un jeune garçon lancer quelque chose sur la maison d’Ali Hussein Rage et ça a explosé, projetant des éclats tout autour. Le fils du député et un garde de sécurité sont morts et deux autres (personnes) ont été blessées”, a raconté à l’AFP un témoin, Ali Yasin.

Un responsable policier de Baïdoa, Hussein Mohammed, a confirmé à l’AFP cette attaque. “Il est clair que les insurgés sont derrière cette attaque (…) Ils représentent toujours une menace pour les responsables gouvernementaux”, a-t-il expliqué. Depuis la déroute des tribunaux islamiques début 2007, des insurgés, menés par la mouvance islamiste, mènent des actions de guérilla quasi quotidiennes en Somalie, visant en particulier les soldats éthiopiens et somaliens et des représentants du gouvernement.