28/09/08 (B467) Radio-Trottoir. Notre correspondant sur le front a surpris les deux généraux de l’Etat-major des forces armées qui s’entraînent en vue de la possible reprises des combats à Ras Doumera, afin de décourager la marine érythréenne.

Cette fois, ils n’ont pas l’intention de se laisser déborder par la flotte érythréenne qui était intervenue au moment des combats de juin et qui avaient pris les armées djiboutiennes à revers, faisant de nombreux morts et blessés.

Notre photographe a remarqué que les deux généraux avaient tenu à conserver, même à l’entraînement, la médaille d’or qu’ils avaient gagnée lors des 31ème Jeux oùl’onpique.

On dit d’ailleurs à l’occasion “qu’un officier supérieur, considéré comme le dauphin de Zakaria, aurait pris immédiatement la décision de se rendre avec ses hommes, dès les premiers coups de feu. Connu pour sa couardise légendaire, il moisirait maintenant dans les camps érythréens comme une centaine de militaires djiboutiens faits prisonniers -au minimum-“.

Dans un élan patriotique, tout aussi louable, Guelleh a décidé de s’entraîner de son côté avec Dileyta. Même si l’embarcation qu’ils ont choisie, n’est pas au top niveau, ils pourraient causer des pertes significatives à la marine érythréenne