01/10/08 (B467-B) Radio-Trottoir : Cessez de dire que Guelleh tue la communication, alors que c’est le contraire ! (Lecteur)

C’est vrai que Guelleh réglemente l’accès à Internet et que de nombreux sites, comme le vôtre sont interdits de consultation aux Djiboutiens, mais on se débrouille quand même pour les voir, quand on en a envie … !

C’est vrai que Guelleh a tué la presse d’opposition !

C’est vrai que Guelleh censure la presse et les articles qui le dénigrent !

C’est vrai que nous sommes tous placés sous écoute (e-mail, téléphone, correspondances), grâce aux énormes moyens informatiques déployés sur notre sol par les chinois.

Mais en matière de communication mobile par satellite, c’est l”inverse ! Toutes les portes de communication sont ouvertes à ceux qui peuvent payer et qui ont un CV intéressant !

Liban Ismail Omar Guelleh, le fils du dictateur, a obtenu le monopole de la distribution de Thuraya Satellite Phones pour Djibouti depuis quelques années.

L’utilisation et la vente des appareils avec leurs abonnements sont controllées par IOG : donc, tous les terroristes, les barbus, les reprisde justice du Puntland, les Islamistes de Somalie, les mercenaires et les agents de SDS et autres gibiers de potence, peuvent donc acquérir et utiliser ces appareils sans frontière ni limite et souvent sans être repérés… Grâce à eux, ils peuvent monter des opérations répréhensibles, négocier des rançons, extorquer des fonds, commander des armes, détourner des navires, …

Vous voyez bien que Guelleh n’interdit pas la communication à ceux qui ont un véritable business en marge du crime … Pour les gens honnêtes, c’est autre chose !