08/10/08 (B468-B) APA / La Somalie demande de l’aide pour faire libérer le navire ukrainien

Le ministre somalien des Affaires étrangères, Ali Ahmad Jama a appelé la communauté internationale à aider son pays à obtenir la libération pacifique du navire ukrainien détourné il y a près de deux semaines par des pirates somaliens, à 200 miles au large des côtes somaliennes.

Le bateau transportait des chars russes, des pièces d’artillerie, des lance-grenades et des munitions dont le gouvernement kenyan revendique la propriété.

M. Jama qui tenait mardi une conférence de presse à Nairobi a déclaré que le gouvernement de son pays avait déjà eu des discussions avec le Conseil de Sécurité de l’Onu au sujet de ce navire dont les pirates exigent 30 millions de dollars de rançon pour sa libération.

Selon M. Jama, son gouvernement n’a aucun moyen de faire libérer le navire ukrainien, qui plus est, la Somalie ne dispose pas de force navale.

“Nous tenons à assurer la communauté internationale que le gouvernement de la Somalie condamne fermement l’action des pirates”, a-t-il indiqué alors que les négociations se poursuivent entre les propriétaires du navire et les pirates.