08/10/08 (B468-B) Une quinzaine de morts dans une attaque au mortier à Mogadiscio et des travailleurs humanitaires blessés au sud du pays. ( 4 dépêches – Infos lectrice – En Français et en Anglais)

______________________________________ REUTERS

Quinze personnes tuées par des tirs de mortier à Mogadiscio

Une quinzaine de personnes ont été tuées à Mogadiscio lors d’une attaque au mortier du palais présidentiel par des insurgés islamistes retranchés dans leur fief de Bakara, le grand marché de la capitale.

Trois soldats éthiopiens assurant la protection du palais sur une colline surplombant la capitale ont été tués et une douzaine de civils ont été tués en contrebas par la riposte des forces somalo-éthiopiennes.

Un marchand de Bakara, Abdinassir Saïd, a rapporté avoir vu six personnes pulvérisées par l’explosion d’un obus de mortier. Il a fait état de nombreux blessés.

Non loin, d’autres habitants ont raconté qu’une femme et ses trois enfants et un ami de la famille avaient été décimés par un autre obus tombé sur leur maison.

Une cinquantaine d’ONG ont exprimé lundi dans un communiqué commun leur préoccupation devant la “crise humanitaire dévastratrice” et la “violence horrible” qui ravagent la capitale somalienne où 37.000 personnes ont encore été déplacées ces dernières semaines.

“Près de la moitié de la population somalienne, soit 3,25 millions de gens, ont besoin maintenant d’une aide d’urgence”, ont-elles souligné.

Abdi Sheikh,
version française Marc Delteil

______________________________________ Afrik.com

Somalie : onze civils tués dans des affrontements à Mogadiscio

Des combats à l’arme lourde ont fait onze morts et dix-huit blessés lundi, dans la capitale somalienne. Des militants islamistes ont tiré au mortier en direction du Palais Présidentiel, un quartier très fréquenté.

L’armée a immédiatement riposté, indique TV5. Les victimes ont été touchées sur le marché et dans les boutiques environnantes. Les islamistes s’opposent au gouvernement depuis 1991

______________________________________ AP

Somalie: 17 morts dans une attaque au mortier à Mogadiscio, deux humanitaires blessés dans le sud du pays

Des obus de mortier se sont abattus lundi sur un marché très fréquenté de la capitale somalienne Mogadiscio, faisant 17 morts. Dans le sud du pays, deux humanitaires -un Italien et un Somalien- ont été blessés et leur chauffeur tué dans l’explosion d’une mine déclenchée à distance.

L’attaque au mortier, menée par des insurgés, visait le palais présidentiel de Mogadiscio, mais a manqué sa cible, et les obus ont explosé sur un marché bondé de la capitale, a déclaré un porte-parole de l’armée, Dahir Hersi.

L’attaque, qui a été revendiquée par le groupe radical Al-Shabab -figurant sur la liste américaine des organisations terroristes-, a fait 17 morts, dont un jeune de 13 ans, sur le marché populaire de Bakara, selon des témoins.

Dans le sud du pays, une mine antipersonnel déclenchée à distance a explosé au passage d’un véhicule de l’ONU, tuant le chauffeur somalien et blessant deux humanitaires, un Italien et un Somalien, dans la ville portuaire de Merka, à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Mogadiscio.

Le pronostic vital des deux humanitaires n’était pas engagé, a précisé le Dr Abdi Rahman, qui a traité les deux hommes à l’hôpital de Merka. Leur chauffeur a succombé à ses blessures lors de son évacuation vers l’hôpital. AP

________________________________ Press TV (En Anglais)

Un humanitaire italien parmi les victimes // Italian among Somali blast casualties

UN has obtained UIC’s confirmation for resumption of aid works.

A blast in southern Somalia has killed an unconfirmed number of Somali civilians and injured an Italian working for the United Nations.

The incident took place after the vehicle carrying the relief worker hit a roadside bomb in the Lower Shabelle region’s town of Merka, a Press TV correspondent reported.

An undetermined number of Somali civilians, including the vehicle’s driver also died during the explosion which caused the official non-fatal injuries.

The injuries are not fatal; Nurse Abdi Mahad was quoted as saying at Merka’s hospital.

Meanwhile, six UN workers, including the UNICEF representative in Somalia, had reportedly reached the nearby town of Jowhar where they received the Union of Islamic Courts (UIC) confirmation that they can resume their relief work there.