15/10/08 (B469-B) Nouvel Obs avec AP / Les pirates qui détiennent un cargo ukrainien au large de la Somalie ne menacent plus de faire sauter le navire.

Les pirates qui détiennent un cargo ukrainien chargé d’armement au large de la Somalie ont retiré mercredi leur menace de faire sauter le navire s’ils ne recevaient pas la rançon qu’ils réclament. Ils ont également affirmé négocier pour permettre la libération de l’équipage.

Les pirates somaliens, qui exigeaient initialement 20 millions de dollars avant de réduire à huit millions de dollars la rançon demandée, avaient menacé de faire exploser le “Faina” d’ici mardi matin.

“Nous y avons renoncé”, a expliqué leur porte-parole, Sugule Ali, lors d’un entretien par téléphone satellite avec l’Associated Press.

Il a ajouté que des négociations avaient été engagées et se déroulaient “très bien”.

Il n’a cependant pas précisé avec qui elles avaient lieu. La société Tomex, propriétaire du cargo à Odessa (Ukraine), n’a pas souhaité commenter cette information.

Chargé de chars russes et d’armes lourdes, ce cargo arraisonné le 25 septembre est un des 29 navires piratés cette année au large des côtes africaines. Le dernier en date est un cargo philippin détourné mercredi dans le golfe d’Aden avec ses 21 membres d’équipage, selon le Bureau maritime international à Kuala Lumpur (Malaisie).