25/10/08 (B471) Le Monde avec AFP / Arrestation de trois journalistes en Ethiopie.

La police éthiopienne a arrêté le rédacteur en chef et deux journalistes d’une publication qui ont publié une erreur dans le nom d’un juge chargé du procès d’un chanteur dans ce pays d’Afrique de l’Est, a rapporté vendredi le Comité de protection des journalistes (CPJ).

Le journal Enbilta n’a pas publié de correction après avoir diffusé cette erreur, mais dans le numéro qui a suivi, a donné le nom correct du juge.

Selon le CPJ basé à New York, la police a interpellé mercredi Tsion Girma, rédacteur en chef du journal Enbilta, ainsi que les journalistes Habte Tadesse et Atenafu Alemayehu.

M. Tsion a été libéré jeudi, tandis que les deux journalistes sont toujours en détention. Ils doivent comparaître devant un juge le 27 octobre.

“Ce n’est rien d’autre qu’un piètre prétexte pour sévir contre un journal critique”, a estimé Tom Rhodes du CPJ dans un communiqué.

“Nous demandons aux autorités éthiopiennes de libérer immédiatement Habte Tadesse et Atenafu Alemayehu et d’abandonner ces fausses accusations”, a-t-il ajouté.

Teddy Afro, l’un des chanteurs les plus populaires en Ethiopie, encourt une peine de 17 ans de prison pour homicide dans un accident de voiture au cours duquel il avait pris la fuite.