26/10/08 (B471) Une jeune femme responsable d’une ONG a été assasinée par des hommes armés, au nord de Mogadiscio.(2 dépêches – En Français)

_______________________________ AFP

Somalie: une femme travaillant pour une ONG somalienne tuée par balles

Une employée somalienne d’une ONG oeuvrant pour l’amélioration de la condition des femmes, a été tuée par balles samedi par des hommes armés en Somalie, ont rapporté des témoins et un de ses collègues.

Duniyo Sheik Don, employée d’une ONG somalienne, a été tuée samedi à Guriel, ville située à environ 380 km au nord de Mogadiscio.

“Des hommes armés non identifiés ont tiré sur elle plusieurs fois alors qu’elle rentrait chez elle à Guriel”, a rapporté à l’AFP l’un de ses collègues sous couvert d’anonymat, joint par téléphone depuis Mogadiscio.

“Nous sommes très choqués, une femme en charge d’opérations humanitaires dans notre ville a été tuée; ce genre d’attaques visant des femmes est rare dans notre pays”, a déploré de son côté Mohamed Hussein Abdullah, chef coutumier à Guriel.

L’ONG IIDA a été fondée en 1991 par un groupe de Somaliennes et vise notamment à améliorer la condition des femmes et à lutter contre la pratique courante de l’excision.

La Somalie, pays pauvre de la Corne de l’Afrique, est en guerre civile depuis 1991.

Les assassinats ou enlèvements de travailleurs humanitaires somaliens et étrangers se sont multipliés de façon inquiétante ces derniers mois dans ce pays.

En octobre, un collectif de 52 organisations humanitaires actives en Somalie avait indiqué que 24 agents humanitaires, dont 20 Somaliens, ont été tués depuis le début 2007, dénombrant également une centaine d’attaques contre les agences humanitaires au cours de la même période.

Selon des estimations de l’ONU, quelque 3,2 millions de Somaliens nécessitent actuellement une assistance humanitaire, soit presque la moitié de la population.

_______________________________ XINHUA

Somalie: une responsable d’une ONG locale assassinée

Duniyo Sheik Doon, une principale responsable d’une ONG locale somalienne, a été abattue par des hommes armés non identifiés dans la ville de Guriel, capitale de la province de Galgaduud (centre de la Somalie), a-t- on appris samedi de source de cette organisation.

Duniyo, qui s’est affiliée récemment à IIDA, un groupe féministe somalien, a été tuée par des hommes armés de pistolets alors qu’elle rentrait à sa maison à Guriel, à 450 km au nord de Mogadiscio, a déclaré la source à l’agence Xinhua, sous couvert de l’anonymat.

Les assaillants auraient pris la fuite et Duniyo, qui a reçu plusieurs balles, est morte sur le coup.

IIDA est une ONG locale établie en 1991 qui se préoccupe des questions de développement des femmes somaliennes et maintient des partenariats avec plusieurs agences d’aide internationales. Elle a des bureaux dans certaines régions du pays dont la captiale Mogadiscio.

La province de Galgaduud est sous le contrôle des insurgés islamistes depuis août. L’un des groupes armés insurgés locaux, le mouvement al-Shabaab, a auparavant menacé d’interdire aux agences d’aide de travailler dans les régions qu’il contrôle mais le groupe est revenu sur sa décision après avoir subi une pression des aînés de la tribu de Hawiye.

Deux travailleurs humanitaires locaux de l’ONU ont été tués dans le sud de la Somalie depuis que l’interdiction et l’avertissement contre les agences d’aide ont été annoncés par le mouvement.

Les agences d’aide ont suspendu leurs opérations dans le sud et le centre de la Somalie suite à l’intensificatoin des violences contre les travailleurs humanitaires.