08/11/08 (B473) XINHUA : Somalie: dix morts depuis l’escalade de nouveaux conflits à Mogadiscio

Dix personnes ont été tuées et 16 autres blessées alors que des insurgés islamistes ont mené des attaques concertées sur des bases militaires des forces gouvernementales somaliennes et des troupes éthiopiennes à Mogadiscio, la capitale somalienne, deux jours après la date supposée de mise en application d’un accord de cessez-le-feu, ont affirmés des témoins et des sources hospitalières.

“Trois personnes dans notre quartier sont mortes suite à un obus qui a attéri sur leur maison,” a déploré Ahmed Omarey, témoin au marché principal de Baraka (Mogadiscio), à l’agence Xinhua, ajoutant qu'”il y avait aussi cinq autres personnes qui ont été blessées dans la même maison”.

Deux soldats du gouvernement somalien ont été tués et trois autres blessés après l’explosion d’une mine terrestre télécommandée intallée sous leur véhicule au sud de la capitale somalienne, selon des médias locaux citant des témoins.

Deux civils ont trouvé la mort après que des soldats eurent ouvert le feu suite à l’explosion qui a touché le véhicule de l’armée gouvernementale.

Des insurgés ont également mené des attaques sur des bases des forces gouvernementales somaliennes et leurs alliés éthiopiens dans le sud de Mogadiscio tandis que que celles-ci ont réagi en tirant à l’artillerie lourde, dont des obus sont tombés sur plusieurs zones résidentielles particulièrement dans le quartier côtier ainsi qu’à l’intérieur et autour du marché de Baraka.

Trois soldats éthiopiens ont été tués dans la localité du nord- est de la capitale alors qu’ils tentaient de pursuivre des insurgés qui avaient mené des attaques contre leurs bases, selon des témoins.