24/11/08 (B475) Radio-Trottoir : Paulette est sur tous les fronts, directement ou par famille interposée. (Infos lecteur)

________________________________ Paulette veille au grain

Comment éviter que le FMI et la Banque mondiale, en tournée à Djibouti, ne viennent mettre leur nez dans le détail des affaires financières et surtout qu’ils ne découvrent “le pot aux roses” ?

C’est à dire tous les détournements de fonds publics, de subventions et de prêts internationaux.

C’est simple. Il suffisait d’y penser ? Mais qui donc ?

Selon les informations que nous avons reçues, ce serait le Gouverneur de la Banque Centrale, en personne, qui aurait proposé la solution … à la demande de Paulette ….

Djama Mahamoud Haid a-t-il proposé de mettre le feu aux archives pour priver les inspecteurs du FMI et de la Banque mondiale des documents leur permettant de travailler sur la validation des comptes de Djibouti et la bonne utilisation des subventions et prêts.

Incroyable ? Mais probablement vrai ….

___________________________ Paulette recrute


Comme les soldats djiboutiens sur le front, qu’ils soient d’origine Afar ou Somali, commencent à se lasser de cette drôle de guerre et de surveiller les Erythréens,

Paulette recherche une nouvelle armée pour aller mener la bataille à Ras Doumeira …

Pour cela, elle a délégué plusieurs proches dont Tanit qui ont pris leur bâton de pélerin pour se rendre non pas à La Mecque, mais à Hargeisa afin de proposer aux hommes un engagement dans l’AND.

La proposition serait alléchante pour les tribus locales :

– en échange d’un engagement d’aller au front, les futurs soldats recevraient une prime de 5.000 US$ cash et une carte d’identité nationale djiboutienne.

Mais il faut alimenter ce fond.

Il suffit de détourner la dernière subvention saoudienne de 20.000.000 d’US$ et d’ajouter celle de Dubaï de 10 millions. Au total 30 millions d’US$, cela permet de recruter 6.000 soldats. L’impression des cartes d’identité ne représente que de petites dépenses.

______________________________ Paulette dirige

Tous nos correspondants nous signalent que Paulette a pris la direction du pays.

Ce qui arrangerait bien IOG, qui passerait une grande partie de son temps à dormir, même en pleine réunion internationale, comme il l’a fait durant la conférence de l’IGAD qui s’est tenu le mois dernier pour parler de la Somalie.

Avec Gouled, le Trésor public a été asséché,

avec Guelleh les actifs nationaux ont été bradés,

avec Paulette, maintenant aux commandes, c’est l’intégralité de l’économie nationale qui est détournée.