28/01/09 (B483) XINHUA : La situation en Somalie est meilleure que ce que craignait l’UA

_____________________________ Note de l’ARDHD

A notre avis, cette déclaration n’engage que M Ping !! Applique-t-il avec ferveur la méthode Coué ??? On ne voit pas d’autre explication possible …. !

Car les Somaliens qui subissent ou qui ont subi la guerre, qui ont perdu des proches, y compris des enfants et qui trouvent péniblement de la nourriture, ne doivent pas partager aussi facilement son point de vue …

Il n’a peut-être pas été informé non plus, sur les conditions difficiles des troupes de l’UA, présentes sur place et qui doivent affronter des attentats et des provocations à l’arme lourde.

Peut-être seraient-ce les informations sur les nouvelles punitions en application de la Charia (main coupée, lapidation de jeune fille violée à 13 ans, exécutions “rapides”, etc…) qui tendent à le rassurer sur le plan sécuritaire ?

C’est vrai qu’il voit tout cela depuis l’Ethiopie … où il est confortablement hébergé et qu’il ne doit manquer de rien !

_____________________________ XINHUA



Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Jean Ping, a déclaré mardi à la presse que la situation sécuritaire en Somalie est meilleure que ce que pensait l’UA, après le retrait complet des troupes éthiopiennes.

Jean Ping a indiqué que la situation en Somalie n’est pas aussi grave que ce que craignait l’UA après le retrait des forces éthiopiennes du pays plus tôt dans le mois.

Il a également indiqué que l’UA tente de former et d’équiper les forces de sécurité somaliennes, et demande même une aide financière et en équipement à d’autres pays.

Jean Ping a appelé le reste du monde à ne pas mettre en place de double-normes eu égard aux questions africaines.

Il a indiqué que la communauté internationale ne se préoccupe que de quelques Etats comme la Somalie, le Zimbabwe et le Soudan, alors que l’UA compte 53 membres.

“Nous comptons 53 Etats membres, et il y a également de bonnes nouvelles.

Regardez les dernières élections au Ghana. Ce pays a connu un changement effectif de gouvernement par les élections”, a-t-il fait observer.

Le président de la commission de l’UA a appelé le reste du monde à prêter plus d’attention aux progrès réalisés dans les pays africains.

M. Ping s’est exprimé à ce propos au siège de l’organisme panafricain dans la capitale éthiopienne, quatre jours avant le 12ème sommet de l’UA.