10/02/09 (B485) African Manager avec Pana : Kadhafi va aider à régler le conflit entre l’Erythrée et l’Ethiopie

Le guide libyen Mouammar Kadhafi, président en exercice de l’Union africaine (UA), a annoncé à la presse, dimanche à Massawa (environ 100 km à l’est d’Asmara), qu’il entreprend actuellement une initiative, après son accession à la présidence de l’organisation continentale, en vue du règlement du différend frontalier entre l’Erythrée et l’Ethiopie.

Le Guide Kadhafi a précisé dans une déclaration aux médias érythréens, dimanche, avant son départ de l’Erythrée, qu’il a longuement évoqué cette question avec le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi à Addis- Abeba et avec le président érythréen Assias Afeworki au cours de sa visite en Erythrée.

Il a également précisé que le rôle de l’UA est de régler les problèmes entre les protagonistes par des moyens pacifiques, faisant également part de son espoir que les protagonistes se mettent d’accord entre eux, “que ce soit au Darfour (ouest du Soudan) ou en Somalie”.

Le leader libyen, qui a rappelé la solidité des relations entre la Libye et l’Erythrée, a signalé aussi dans sa déclaration la possibilité pour les deux peuples libyen et érythréen de tirer profit de la création de projets d’investissement communs, étant donné que l’Erythrée est riveraine de la Mer Rouge et représente un pays touristique de renommée internationale.

Mouammar Kadhafi est arrivé, rappelle-t-on, dimanche après-midi à Tripoli, en provenance de l’Erythrée qu’il a visitée après avoir participé au 12ème sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie.