28/02/09 (B488) Guelleh s’en prend à la famille de Boreh … et réactive la torture pour l’un de ses frères … (Lecteur)

Le troisième frère d’Abdourahman Boreh s’appelle : Mahamoud Mohamed Boreh.

Agé d’environ quarante ans, sur ordre du Colonel Bogoreh (*1) qui dirige la gendarmerie du pays, ce jeune frère a été emprisonné. .

Comme toujours dans ce genre d’affaires avec Guelleh, il a suffi de monter un
motif totalement “bidon” et de créer de toutes pieces des soi-disant preuves.

Mahamoud Mohamed Boreh a été incarcéré pendant 10 jours dans des conditions inhumaines : une petite celule de 2 m2 avec une seule ampoule. Il ne pouvait dormi qu’a même le sol à côté d’un bassin qui servait de toilettes.

Durant les 2 premiers jours on ne lui a donné que du pain sec avec seulement 1 litre d’eau, alors que la celule était torride par manque d’aération. Toutes les nuits on venait le réveiller a 2 h pour lui poser des questions sur son frère Abdourahman Boreh.

Les questions étaient toujours les mêmes : “Donne-nous les noms de tous les contacts politiques de ton frère à Djibouti ! “, “Quelles sont ses relations avec les francais ? “, “Donne-nous la liste de tous les comptes qu’il détient, dans quelles banques et dans quels pays ? “, “Combien a-t il d’argent disponible ?, “Quel est son patrimoine en dehors de Djibouti ? “

Contrairement à la procédure judiciaire, on lui avait refusé d’être assisté par un avocat de son choix. Tous les actes de torture ont été commis uniquement dans dans le but de faire peur à son frère Abdourahman et surtout de mettre une énorme pression sur lui et sur son entourage famillial autant à Djibouti qu’à l’étranger .

(*1) le colonel Bogoreh est un cousin d IOG , ils sont de la même tribu des Mamassannes.