06/03/09 (B488) Radio-Trottoir : L’explosion que nous avions annoncée dans un Flash info spécial, mercredi 4 mars au soir, est confirmée. (ARDHD)


Humour par Roger Picon
Bien que l’ADI et les seuls media autorisés à Djibouti, parce qu’inféodés totalement au régime, n’en fassent même pas mention, il y a bien eu une explosion dans le super marché NOGAPRIX, qui appartient à Paulette, le mercredi 4 mars vers 21:00 h de Djibouti.

On nous informe du fait qu’il y aurait eu de nombreux blessés, puis de nombreuses arrestations, comme d’habitude.

Curieuses coïncidences.

– D’abord, cet attentat (supposé ?) s’est produit pendant le 30 ème anniversaire du RPP et au moment de l’annonce officielle que Guelleh allait (violer ?) non pardon ! faire modifier la constitution pour pouvoir se représenter sans limite dans le temps.

– Ensuite, on remarque que des explosions se produisent à Djibouti, à chaque fois que Guelleh est en difficulté. Celle-ci fait-elle exception à la règle ? Certes des coupables et des commanditaires ont été jugés à chaque occasion (Historil, café de Paris, ….).

Etaient-ce les véritables commanditaires ? Pas sur !

Rappelons que les coupables, lorqu’ils ont été condamnés à mort, ont vu rapidement leur peine commuée, par décision du Prince, en prison à vie.

Puis ils sont sortis de Gabode par la grande porte et relativement rapidement (comparé à la durée de la peine qui restait à purger), soit par évasion “organisée” (Awalleh Guelleh), soit par grâce présidentielle (Adouani). Motif : service rendu ????

Même si la justice djiboutienne, dont on connaît le niveau de dépendance avec le pouvoir, a prétendu avoir assez de preuves pour condamner les terroristes, elle n’a jamais, à notre connaissance, pu établir des motifs réels, sérieux et convaincants pour justifier ces crimes. Donc les mobiles manquent toujours à l’appel.

Alors chacun se demande toujours, puisque cela n’a pas été établi, qui avait intérêt à ce que ces crimes soient commis ?

Et les regards se tournent toujours vers la même personne, parce que cela a finalement servi son ambition et ses objectifs. De là à l’accuser formellement, il y a encore un petit fossé à franchir.

Qui pourra établir le lien un jour, s’il y en a un, bien entendu ?

Ceux qui savent et ils se taisent encore ! Pendant combien de temps ?