16/03/09 (B490) Collectif DjibVérité -> C’est à nous de choisir la voie de notre nouvelle liberté. Soyons nombreux à manifester le 19 mars pour dénoncer la catastrophe dans laquelle le régime a plongé le pays, entraînant la misère de toute la population. (Lecteur)

Depuis Trente années, les régimes despotiques se succèdent dans notre pays « Djibouti », alors que la souffrance des Djiboutiennes et des Djiboutiens ne cessent d’augmenter d’année en année et même maintenant, de s’agraver chaque jour.

Le bilan est désastreux.

Ni liberté, ni bien-être social, ni développement économique. Un taux d’analphétisme estimé à 70%. Le chômage tourne autour de 80%. La pauvreté à atteint les 80% de la pouplation. La Santé et l’Education sont en pleine crise …

Ce que l’on avait jamais vu auparavant, c’est
que la famine a atteint la majorité de nos foyers. Nos enfants meurent désormais de malnutrition, de paludisme ou de diarrhées.

Et nous n’avons pas les moyens de les sauver, car le système médical est devenu trop cher par rapport à nos revenus et qu’il est tombé en pleine déliquescence, sur le plan de la qualité des soins.

Nos parents sont injustement confrontés au chômage, nos quartiers manquent quotidiennement d’’Eau et d’Électricité .

Qu’attendons- nous pour nous libérer de cette situation apocalyptique ?

Nous devrons refuser l’état de survie précaire auquel nous sommes condamnés par le despote et son équipe, desserrer les pressions et les oppressions

Unissons nos forces pour organiser un vaste soulèvement populaire le 19 Mars 2009, afin de dénoncer les dérives de ce régime dictatorial et de signifier son licenciement au dictateur.

Pour vivre enfin plus heureux, nous devrons nous libérer au préalable de l’asservissement. Le temps de l’immobilisme est révolu. C’est à nous de choisir la voie de notre nouvelle liberté et la fin de notre asservissement.

Les jeunes du Q7