19/03/09 (B490-B) Pour que les choses changent à Djibouti, il faut une volonté populaire déterminée et affirmée concrètement. Signer la pétition pour refuser un troisième mandat à Guelleh est déjà un premier engagement dans ce sens (ARDHD)

Beaucoup de Djiboutiens se posent des questions. Parmi celles-ci :

Pour signer la pétition

– Signer une pétition, cela ne sert à rien …
Il est évident que le fait de signer la pétition ne va pas changer les intentions de Guelleh, comme par un coup de baguette magique … Mais une pétition, si elle recueille un nombre significatif de signatures pour un pays de ~700.000 habitants (+ de 1.000 signatures au minimum) constituera une indication.

L’opinion internationale en tiendra compte et les hiérarques du RPP ne pourront plus affirmer qu’ils sont portés par une adhésion populaire très majoritairement favorable au projet de violation de la constitution,

– Ma signature en plus ou moins, cela ne change rien !
Certes +/- 1 signaturesur 1.000 cela n’a qu’un impact très faible. Mais si chacun fait le même calcul, la pétition ne décollera jamais. La problèmatique est la même lors des scrutins électoraux …

En revanche, ce que l’on peut garantir, c’est que si la pétition ne rencontrait pas une large adhésion, le régime et ses obligés n’hésiteront pas à utiliser le résultat pour dire qu’ils ont raison et qu’il n’y a aucune opposition significative à leur projet d’ouvrir la voie à Guelleh pour un troisième mandat.

Il faut être cohérent pour affirmer, ce que l’on veut et ce que l’on refuse

Que toutes celles et tous ceux qui espèrent la fin de l’ère Guelleh dans des conditions démocratiques, se lèvent et fassent au moins l’effort de signer la pétition très rapidement.

Sinon, chacun devra en tirer les conséquences. Il ne servira plus à rien de se plaindre du régime, mais il faudra continuer à accepter volontairement la dégradation du pays, des services publics et la réduction des libertés. Vous aurez contribué “par inertie” à ouvrir une voie royale “à vie” au couple d’opérette.

La chanson de Nima a déjà été téléchargée plus de 25.000 fois – c’est spectaculaire. Mais la pétition n’a recueilli à ce matin que 47 signatures …. ..


Humour par Roger Picon

Ne trouvez-vous pas qu’il y a un manque de cohérence entre les deux chiffres ? Bien sur, l’un n’est pas lié directement à l’autre, mais quand même ..

Alors, signez rapidement la pétition !!! Soyez nombreux à non seulement à signer mais aussi à faire circuler l’information autour de vous … en expliquant pourquoi il faut absolument dénoncer cette “magouille” constitutionnelle !

Il faut que le régime comprenne qu’il y a une opposition populaire et massive à son projet d’instituer un régime dictatorial à vie à Djibouti.

Pour signer la pétition